Joyeux Anniversaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Joyeux anniversaire)
Aller à : navigation, rechercher
Happy Birthday to You est souvent chantée dans les pays occidentaux lorsqu'un gâteau d'anniversaire est apporté sur la table à la fin du repas.

Joyeux Anniversaire (France) ou Bonne fête à toi (Canada), en anglais Happy Birthday to You est une chanson traditionnellement chantée pour célébrer l'anniversaire de la naissance d'une personne vivante. Cette chanson, originellement écrite en anglais est, selon le Livre Guinness des records, la chanson la mieux identifiée dans cette langue[1]. Les paroles de cette chanson ont été traduites dans au moins 18 langues[2].

La mélodie de Joyeux Anniversaire provient de Good Morning to All, chanson enfantine écrite et composée en 1893 par deux sœurs américaines, Patty Hill et Mildred J. Hill. Les deux étaient à l'époque institutrices à l'école Little Loomhouse de Louisville[3],[4]. Les sœurs composèrent Good Morning to All (« Bonjour à tous ») dans l'objectif d'être une chanson facile à chanter par les jeunes enfants[5]. La première attestation écrite de l'association entre la mélodie et les paroles « Joyeux Anniversaire » date de 1912[6]. Ces apparitions anciennes ne donnaient pas crédit aux auteurs initiaux. L'entreprise The Summy Company déposa une demande de protection en 1935, au nom des auteurs Preston Ware Orem (en) et R. R. Forman. En 1990, Warner Chappell acheta l'entreprise détentrice des droits de publication pour la somme de 15 millions de dollars américains. La valeur du chant Joyeux Anniversaire était estimée à 2 millions de dollars annuels[7]. Warner revendique que le chant n'entrera dans le domaine public qu'en 2030.

Le statut de protection de la chanson Joyeux Anniversaire a commencé à attirer l'attention à l'occasion du vote de la loi américaine d'extension du terme des droits d'auteur en 1998. En 2003, dans la fameuse affaire Eldred v. Ashcroft (en), que la Cour suprême des États-Unis a eu à traiter, le juge Breyer a mentionné Happy Birthday to You dans son opinion dissidente[8]. Le 22 septembre 2015, un juge fédéral (in Rupa Marya c. Warner/Chappell Music, Inc.) finit par statuer que celle-ci faisait bel et bien partie du domaine public depuis 1921[9],[7].

Traductions[modifier | modifier le code]

Langue Texte traduit Phonétique
Drapeau de la France Français de France
Drapeau du Québec Français québécois
Joyeux Anniversaire[10]
Bonne fête
[ʒwajøzanivɛʁsɛʁ]
[bɔn fæɪ̯t] ~ [bɔn faɪ̯t]
Drapeau de l'Allemagne Allemand Zum Geburtstag viel Glück [t͡sʊmgəˈbʊɐtstakfi:lˈglʏk]
Drapeau du Royaume-Uni Anglais Happy birthday [ˈhapiˌbɜːθdeɪ̯] (Royaume-Uni)/[ˈhæpiˌbɚθdeɪ̯] (États-Unis)
Drapeau de la Ligue arabe Arabe عيد ميلاد سعيد [ʕiːd miˈlad saˈʕiːd]
Drapeau de l'Arménie Arménien Վիքիպեդիայից՝ ազատ հանրագիտարանից
Drapeau du Pays basque Basque Zorionak zuri [sorionak suri]
Drapeau du Bangladesh Bengali শুভ জন্মদিন ! [ʃubʱodʒɔnmod̪in]
Drapeau de la Biélorussie Biélorusse З днём нараджэння Z dnyom naradžennya [zdn̪ʲɔmnaradʐɛn̪ʲn̪ʲa]
Drapeau de la Bretagne Breton Deiz-ha-bloaz laouen [deablalauen]
Drapeau de la Catalogne Catalan Per molts anys [pərmolzanʃ]
Drapeau de la République populaire de Chine Chinois 生日快樂 / 生日快乐 shēngrì kuàilè [ʂə́ŋʐɨkʰu̯âɪ̯lə̂]
Drapeau d'Haïti Créole haïtien Bòn fèt [bɔn fɛt]
Drapeau de l'Espagne Espagnol Feliz cumpleaños [feliθkumpleˈaɲos]
drapeau de l'Espéranto Espéranto Feliĉan naskiĝtagon [felit͡ʃanːaskid͡ʒtaɡon]
Drapeau de la Finlande Finnois Paljon onnea vaan
Drapeau de la Galice Galicien Parabéns para ti!
Drapeau du Pays de Galles Gallois Penblwydd hapus [pɛnblʊɨðhapɨ̞s]
Drapeau de la Grèce Grec χαρούµεvα γενέθλια [xaˈrumena jeˈnɛθlja]
Drapeau d’Israël Hébreu יוֹם הֻלֶּדֶת שָׂמֵחַ yom huledet sameakh
Drapeau de l'Inde Hindi जन्मदिन मुबारक [janmadinmubarka]
Drapeau de la Hongrie Hongrois Boldog születésnapot [ˌboldoɡˈsylɛteːʃnɒpot]
Drapeau de l'Irlande Irlandais Breithlá sona [brɛhɛtlasona]
Drapeau de l'Islande Islandais Til hamingju með afmælið [tʰɪlhamɪncʏ:mɛðafmaɪlɪθ]
Drapeau de l'Italie Italien Buon compleanno ou Tanti auguri a te [bwɔŋkompleˈanːo]
Drapeau du Japon Japonais お誕生日おめでとう [otanʒoːbi omedetoː]
Drapeau du Vatican Latin Natalis beati [naːˈtaːlɪs bɛˈaːtiː]
Drapeau de l'Iran Persan تولدت مبارک [tavalodat mobarak]
Drapeau de la Pologne Polonais Wszystkiego najlepszego [fʂɨstkʲɛgo najlɛpʂɛgo]
Drapeau de Madagascar Malgache Arahaba ianao [arahaba ianao]
Drapeau du Portugal Portugais Feliz aniversário, parabéns [fəˌliʒɐnivəɾˈsaɾiu], [pɐɾɐbɐ̃j̃ʃ]
Drapeau de la Roumanie Roumain La mulți ani [lamultsʲanʲ]
Drapeau de la Russie Russe С днём рожде́ния S dnyóm rozhdéniya [ˈzdnʲɵmrɐʐˌdʲenʲɪjə]
Drapeau de la Serbie Serbe Cрећан рођендан / Srećan rođendan [srêt͡ɕanrôd͡ʑɛndaːn]
Drapeau de la Slovaquie Slovaque Všetko najlepšie [ˈfʃɛtkoˌnajlɛpʃɪjɛ]
Drapeau de la Suède Suédois Grattis på födelsedagen
Drapeau de la République tchèque Tchèque Všechno nejlepší [ˈfʃɛxnoˌnɛjlɛpʃiː]
Drapeau de la Thaïlande Thaï สุขสันต์วันเกิด [suk̚˧san˩˧wan˩˧kɜt̚˩]
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Vietnamien Chúc mừng sinh nhật [t͡ɕʊk̚˦˥ mɨ̞ŋ˨˩ sɪŋ˧ ɲət̚˩] (Nord)/ [t͡ɕʊk̚˦˥ mɨ̞ŋ˨˩ ʂɨ̞n˧ ɲək̚˩] (Sud)

Paroles[modifier | modifier le code]

Bonne fête[modifier | modifier le code]

Bonne fête (Prénom de la personne dont c'est l'anniversaire),
Bonne fête (Prénom de la personne dont c'est l'anniversaire),
Bonne fête, bonne fête,
Bonne fête (Prénom de la personne dont c'est l'anniversaire).

Joyeux Anniversaire[modifier | modifier le code]

Joyeux anniversaire,
Joyeux anniversaire,
Joyeux anniversaire (Prénom)
Joyeux anniversaire.

Good Morning to All[modifier | modifier le code]

Good morning to you,
Good morning to you,
Good morning, dear children,
Good morning to all.

Happy Birthday to You[modifier | modifier le code]

La chanson initiale a été adaptée en au moins 18 langues[2] pour célébrer l'anniversaire. Dans la version initiale et la plupart des traductions, elle consiste en quatre vers reprenant l'exclamation « Joyeux anniversaire », avec des mots choisis pour contenir le nombre de syllabes adapté à la mélodie. Le troisième vers est différent et contient le nom de la personne dont l'anniversaire est souhaité. Certaines versions, comme en portugais, contiennent deux couplets plus développés. Pour d'autres versions, comme en espagnol, de nombreuses variantes nationales sont connues. Enfin, lorsque la chanson est interprétée à l'occasion d'un anniversaire, il arrive en anglais que la personne fêtée réponde par un couplet du même genre, remerciant les personnes présentes.

Les paroles de la chanson Joyeux Anniversaire peuvent être trouvées sur le site web de Warner Chappell :

Droit d'auteur[modifier | modifier le code]

Histoire de la chanson[modifier | modifier le code]

La chanson, dans le domaine public, Good-Morning to All.
La chanson Good-Morning to All (durée 22 secondes).

L'origine de Happy Birthday to You remonte à la moitié du XIXe siècle, lorsque les deux sœurs Patty et Mildred J. Hill commencèrent à chanter Good Morning To All (Bonjour à tous) dans leur classe d'enfants du Kentucky. Elles publièrent leur chanson en 1893 dans leur livre de chant Song Stories for the Kindergarten. Cependant, de nombreuses personnes estiment que les sœurs Hill ont vraisemblablement copié la mélodie et l'idée des paroles sur d'autres chansons de l'époque[11]. Les chansons similaires antérieures incluent notamment Happy Greetings to All de Horace Waters, Good Night to You All, également de 1858, A Happy New Year to All, de 1875 et A Happy Greeting to All de 1885[11]. Les paroles et la musique de Good Morning to All sont désormais dans le domaine public.

Les jeunes élèves des sœurs Hill ont tellement apprécié la version de Good Morning To All de leurs professeurs qu'ils ont commencé à le chanter spontanément lors des fêtes d'anniversaires[11]. En 1924, Robert Coleman inclut Good Morning to All dans un livre de chants d'anniversaire, en indiquant les paroles d'anniversaire en second couplet. Coleman publia également Happy Birthday dans The American Hymnal en 1933. En 1928, la chanson était également publiée par Andrew Byers, Bessie L. Byrum and Anna E. Koglin dans Children's Praise and Worship.

En 1935, Happy Birthday to You passait sous la protection du droit d'auteur en tant que travail commandé par The Summy Company, aux noms de Preston Ware Orem. Une nouvelle entreprise, Birch Tree Group Limited, fut formée pour mettre en pratique la protection des droits sur la chanson Happy Birthday to You. Elle a été vendue à Time Warner. L'entreprise maintient fermement que la chanson Happy Birthday to You ne peut pas être chantée publiquement sans avoir à payer une redevance. Cela comprend l'usage dans un film, à la télévision, à la radio, dans un lieu public, ou dans un groupe où une part significative de l'audience ne fait pas partie du cercle familial de ceux chantant.

De nombreuses personnes ont remis en question la validité de la protection par le droit d'auteur, étant donné que la mélodie et les paroles ont très probablement été empruntées de chansons populaires de l'époque, et que les paroles ont été improvisées par un groupe d'enfants de cinq ou six ans qui n'ont jamais reçu aucun dédommagement[11]. En l'absence d'acquisition des droits sur ces paroles, un juge fédéral (in Rupa Marya c. Warner/Chappell Music, Inc.) finit par statuer en 2015 que celle-ci faisait bel et bien partie du domaine public[9],[7].

Problèmes de droit d'auteur et exécutions publiques[modifier | modifier le code]

Montant des droits d'auteur exigés[modifier | modifier le code]

Le film documentaire The Corporation prétend que Warner Chappell facture jusqu'à 10 000 dollars américains pour une occurrence de la chanson dans un film. En 2014, les réalisateurs d'un documentaire sur la chanson, produit par Good Morning to you Productions Corp., affirment avoir pu utiliser le titre contre 150 000 dollars versés à Warner Chappell[12].

Le documentaire Eyes on the Prize (en) portant sur Martin Luther King montre une scène de fête. Après sa publication initiale, le film est devenu indisponible à la vente en raison de problèmes de droits d'auteur, dont Happy Birthday to You. En 2005, une arrivée de fonds a permis de résoudre les problèmes de droit d'auteur[13] et la télévision publique américaine a pu rediffuser le documentaire en [14].

Exécutions publiques remarquables[modifier | modifier le code]

Bob Kennedy (à gauche), Marilyn Monroe et J. F. Kennedy (de dos) au gala d'anniversaire du président Kennedy, le 19 mai 1962 (Madison Square Garden de New York).

En raison des problèmes de droit d'auteur, les réalisateurs de films montrent rarement une interprétation complète de Happy Birthday To You, soit en la remplaçant par la chanson populaire dans le domaine public For He's a Jolly Good Fellow, soit en évitant complètement la chanson. La chanson était cependant utilisée librement avant le dépôt d'une demande de protection, par exemple dans le dessin animé Bosko's Party des frères Warner de 1932, où un chœur d'animaux chante la chanson deux fois.

En 1955, Igor Stravinsky a adapté une variation sur la chanson, appelée Greeting Prelude, pour célébrer le 80e anniversaire de Pierre Monteux. Le compositeur, né en Russie indique qu'il n'avait entendu cette chanson pour la première fois que cinq ans auparavant, lorsque, à son grand étonnement, des membres d'un orchestre avec qui il répétait, avaient interprété cette chanson en l'honneur d'une naissance récente parmi les membres de l'orchestre.

L'une des plus célèbres interprétations de Happy Birthday to You est celle de Marilyn Monroe en , dans Happy Birthday, Mr. President (en) à l'occasion de l'anniversaire de John F. Kennedy.

La chanson a également été interprétée par l'équipage de la mission Apollo 9 le .

En 1980, Stevie Wonder milite, avec son titre Happy Birthday, pour l'institution d'un jour férié national en mémoire du révérend Martin Luther King. Sa détermination porte ses fruits en 1986 lorsque Ronald Reagan introduit dans la législation américaine le 3 janvier comme jour férié à la mémoire de la grande figure de la non-violence et de la défense des droits civiques des Noirs aux États-Unis[15].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Guinness Book of World Records 1998, p. 180
  2. a et b (en) Robert Brauneis, « Copyright and the World's Most Popular Song », GWU Legal Studies Research Paper,‎ , p. 17 (lire en ligne)
  3. (en) Robert Brauneis, « Copyright and the World's Most Popular Song », GWU Legal Studies Research Paper,‎ , p. 4-15 (lire en ligne)
  4. KET - History: Little Loomhouse
  5. (en) Robert Brauneis, « Copyright and the World's Most Popular Song », GWU Legal Studies Research Paper,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  6. (en) Robert Brauneis, « Copyright and the World's Most Popular Song », GWU Legal Studies Research Paper,‎ , p. 31-32 (lire en ligne)
  7. a, b et c Xeni Jardin, « After 80 years, Happy Birthday song is finally in the public domain », sur BoingBoing.net,‎ (consulté le 23 septembre 2015)
  8. 537 US 186, Justice Stevens, dissenting, II, C
  9. a et b « Rupa Marya et al. vs. Warner/Chappell Music, Inc., et al. »,‎ (consulté le 23 septembre 2015)
  10. Traduction en 1951 Source : Jean-Claude Schmitt, L'Invention de l'anniversaire, Les éditions arkhê, 2010, 176 p.
  11. a, b, c et d (en) Barger, Tom, « Except from Freedom of Expression (R): Overzealous Copyright Bozos and Other Enemies of Creativity » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Boycott-RIAA, consulté le 2008-05-24
  12. « Chanter ‘Happy Birthday’ pourrait vous coûter une petite fortune… », sur MyBandNews,‎
  13. (en) Katie Dean, « Cash Rescues Eyes on the Prize », wired.com,‎ (consulté le 11 mai 2008)
  14. (en) « PBS News: PBS Celebrates Black History Month with an Extensive Lineup of Special Programming », PBS,‎ (consulté le 11 mai 2008)
  15. (en) « Reagan praises King's work », The Dayly Herald,‎ , p. 9 (lire en ligne)