Joy Kogawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant canadien image illustrant  une femme de lettres
Cet article est une ébauche concernant une personnalité canadienne et une femme de lettres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joy Kogawa
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
VancouverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Œuvres réputées
Obasan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Joy Kogawa (née Joy Nozomi Nakayama à Vancouver le ) est une poète et romancière canadienne de descendance japonaise. Son ouvrage le plus connu est le roman semi-autobiographique Obasan (en) (1981).

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, elle et sa famille sont internés dans un camp pour Japonais-canadiens à Slocan. Elle a travaillé pour éduquer les Canadiens sur l'histoire de ces camps et a été active dans la lutte pour des réparations par le gouvernement[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Joy Kogawa," Canadian Women Poets, BrockU.ca, Web, Apr. 13, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]