Jovan Krkobabić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Jovan Krkobabić
Jovan Krkobabić (2e à partir de la droite).
Jovan Krkobabić (2e à partir de la droite).
Fonctions
Vice-président du gouvernement serbe
Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Politique sociale
Président du gouvernement Ivica Dačić
Prédécesseur Rasim Ljajić
Vice-président du Gouvernement de la Serbie, chargé des affaires sociales
Président du gouvernement Mirko Cvetković
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Koljane, Drapeau du Royaume de Yougoslavie Royaume de Yougoslavie
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Belgrade, Drapeau de la Serbie Serbie
Nationalité Serbe
Parti politique Parti des retraités unis de Serbie (PUPS)
Diplômé de Faculté de sciences politiques de l'université de Belgrade

Jovan Krkobabić (en serbe cyrillique : Јован Кркобабић ; né le à Koljane et mort le à Belgrade[1],[2]) est un ancien homme politique serbe, président du Parti des retraités unis de Serbie (PUPS)[3]. Le , il est élu vice-président du gouvernement et ministre du Travail, de l'Emploi et de la Politique sociale dans le gouvernement d'Ivica Dačić ; le , il est reconduit dans ses fonctions[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jovan Krkobabić naît le à Koljane, un village situé près de Vrlika, aujourd'hui en Croatie. Il étudie à la Faculté de sciences politiques de l'université de Belgrade, dont il sort avec un doctorat. Il commence sa carrière à l'Institut des sciences nucléaires de Vinča, où il reste pendant 18 ans[3],[4].

En 1971, il fonde l'Union républicaine de l'assurance retraite et invalité (en serbe : Republička zajednica penzionog i invalidskog osiguranja), dont il devient le directeur ; cette union devient plus tard le Fonds républicain d'assurance retraite et invalité (Fond PIO) de Serbie. En 1985, il fonde l'Union républicaine de l'assurance retraite et invalidité des agriculteurs, intégré au Fond PIO en 1989, et, en 1994, en tant que représentant de l'Union des retraités de Serbie (Savez penzionera Srbije), il devient président du conseil d'administration du Fond PIO ; en 1996, il devient président de l'Union des retraités de Serbie qui compte près de 850 000 membres[3],[4].

Sur le plan politique, Jovan Krkobabić est élu député à l'Assemblée nationale de la République de Serbie en 1997, sur la liste du Parti socialiste de Serbie (SPS) de Slobodan Milošević ; la même année, il est également élu à l'Assemblée de la République fédérale de Yougoslavie[3].

En 2006, il est élu président du Parti des retraités unis de Serbie (PUPS). Pour les élections législatives du , il constitue une liste commune avec le Parti social-démocrate (SDP) de Nebojša Čović[5] ; la liste obtient 125 342 voix, soit 3,11 % des suffrages, score insuffisant pour envoyer un député à l'Assemblée nationale[6].

Au premier tour de l'élection présidentielle serbe de 2008, Krkobabić apporte son soutien à Milutin Mrkonjić, le candidat du Parti socialiste de Serbie (SPS). Aux élections législatives anticipées de la même année, il figure en 2de position sur la liste emmenée par le SPS[7], qui obtient 313 896 voix, soit 7,58 % des suffrages, et envoie 20 représentants à l'Assemblée[8], dont 6 pour le PUPS[9]. À la suite de ces élections, Krkobabić participe à une coalition gouvernementale avec le Parti démocratique (DS) du président Boris Tadić et, du au , il est vice-président du premier et du second gouvernement de Mirko Cvetković et chargé des affaires sociales[4],[10].

Aux élections législatives du , il participe encore une fois à la coalition politique conduite par Ivica Dačić, le président du SPS[11], qui obtient 14,51 % des suffrages et 44 députés[12] ; avec 12 députés, le PUPS forme un groupe parlementaire présidé par le fils de Jovan Krkobabić, Milan[13]. À la suite de ces élections, Ivica Dačić, désormais allié au Parti progressiste serbe (SNS) du nouveau président de la République Tomislav Nikolić, forme le nouveau gouvernement de la Serbie ; Jovan Krkobabić redevient vice-président du gouvernement et est en même temps ministre du Travail, de l'Emploi et de la Politique sociale[4].

Après la crise gouvernementale de l'été 2013, le , il est reconduit dans ses fonctions[4].

Lors des élections législatives anticipées du , Jovan Krkobabić figure avec le PUPS sur la liste conduite par le premier ministre Ivica Dačić[14] ; il est élu député à l'Assemblée nationale[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jovan Krkobabić est marié et père de deux enfants[3],[4], dont Milan Krkobabić, le président du groupe parlementaire du Parti des retraités unis de Serbie à l'Assemblée nationale[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Preminuo Jovan Krkobabić », sur http://www.rts.rs, Radio Télévision de Serbie, (consulté le 24 avril 2014)
  2. (sr) « Preminuo Jovan Krkobabić », sur http://www.politika.rs, Politika, (consulté le 24 avril 2014)
  3. a, b, c, d et e (sr) « Predsednik - Dr Jovan Krkobabić », sur http://www.pups.org.rs, Site du Parti des retraités unis de Serbie (consulté le 30 juin 2013)
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) « Deputy Prime Ministers and Ministers », sur http://www.srbija.gov.rs, Site du Gouvernement de la Serbie (consulté le 30 juin 2013)
  5. (sr) « Partija ujedinjenih penzionera Srbije (PUPS) - Dr Jovan Krkobabić i Socijaldemokratska partija (SDP) - Dr Nebojša Čović », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  6. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnoj skupštini Republike Srbije održanih 21. januara 2007. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  7. (sr) « Socijalistička partija Srbije (SPS), - Partija ujedinjnih penzionera Srbije (PUPS) - Jedinstvena Srbija (JS) », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  8. (sr) « Izveštaj o rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije održani 11. maja 2008. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  9. (en) « 11. June 2008 convocation », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  10. (en) « Parliament elects new government », sur http://www.b92.net, B92, (consulté le 1er juillet 2013)
  11. (sr) « Liste conduite par Ivica Dačić », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  12. (sr) « Izveštaj o ukupnim rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije, održani 6. maja 2012. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  13. (en) « Party of United Pensioners of Serbia (PUPS) Parliamentary Group », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 1er juillet 2013)
  14. (sr) « Ivica Dačić - Socijalistička partija Srbije (SPS), Partija ujedinjenih penzionera Srbije (PUPS), Jedinstvena Srbija (JS) », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 24 avril 2014)
  15. a et b (en) « Party of United Pensioners of Serbia (PUPS) Parliamentary Group », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 23 avril 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]