Jouvence (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouvence.
image illustrant la science-fiction image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant la science-fiction et la littérature britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jouvence (titre original : After Many a Summer) est un roman de science-fiction écrit en 1939 par Aldous Huxley (Royaume-Uni).

Résumé[modifier | modifier le code]

Un milliardaire mégalomane et borné s'associe à son médecin pervers et à sa courtisane pour se mettre en quête de la jeunesse éternelle. Un érudit anglais quelque peu déphasé, un écrivain philanthrope et un jeune médecin utopiste participent à cette quête onirique de l'immortalité.

La narration est assurée de l'intérieur d'un idiot dans le néo-château-fort bétonné de Jo Stoyte, avec ses carmélites déchaussées et ses laboratoires souterrains. La jeunesse éternelle, à défaut d'argent, et surtout, une mort esthétisée, dédramatisée à l'extrême et pourtant obsédante deviennent un écran afin de rechercher dans l'hyperréalité une sorte d'échappatoire.

Autour du roman[modifier | modifier le code]

Ce livre apparaît dans le film A Single Man (2010) de Tom Ford.