Joustra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joustra
Création 1934
Dates clés 1999 rachat par Heller
Fondateurs Paul et André Kosmann
Personnages clés M. Marx
Forme juridique Société limité (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Illkirch-Graffenstaden
Drapeau de France France
Actionnaires HellerVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Produits d'éveil
Produits Jouets
Société mère Heller
Site web http://www.joustra.fr

Joustra, contraction de JOUet de STRASbourg, est une entreprise industrielle spécialisée dans le jouet. Elle a été fondée à Strasbourg en 1934 par les frères Paul et André Kosmann, commerçants dans cette même ville. Son symbole est celui de la Cathédrale de Strasbourg. Le site choisis est celui de l'ancienne fabrique de meubles Arnold.

Historique[modifier | modifier le code]

JOUSTRA a été réé par les frères Kosmann qui souhaitaient proposer à leurs clients des jouets français afin d'échapper aux lourds droits de douane qui frappaient les jouets allemands. Pour cela, ils s'adjoignent les services de Monsieur Marx qui a travaillé pour de nombreuses entreprises de la région de Nuremberg. Une première gamme de produits est proposée avant guerre avec de nombreuses versions de camions, voitures, avions et canots moteurs. Les mécanismes sont produits en Savoie. Pendant la guerre, les outillages sont cachés. L'entreprise connut son véritable essor après la Seconde Guerre mondiale grâce à un catalogue de produits innovants. Elle proposait dans toute l'Europe une gamme allant de jouets simples et bon marché tels que de petits animaux mécaniques jusqu'à des modèles dotés de mécanismes complexes et ingénieux dont la fameuse auto-miracle 2002 et des dérivés. Ce jouet était tellement révolutionnaire que les concurrents allemands interdirent à Joustra l'accès au fameux salon de Nuremberg.

Au milieu des années 1960, Joustra est le premier fabricant de jouets mécaniques en Europe. Sa gamme comprend jusqu'à 200 produits différents, jouets mécanique avec moteur à clef mais aussi à friction et à piles. C'est ainsi que Joustra produit automates, camions, grues de chantier, autobus, avions, bateaux, automobiles... Ils enchanteront des générations d'enfants. Les jouets en tôle emboutie sont remplacés au cours des années 60 par des modèles moulés en plastique plus sûrs pour les enfants mais qui auront tendance à se déformer avant l'utilisation de l'ABS. En 1969, au départ en retraite du patron, Monsieur Marx, la société est rachetée par la Compagnie Financière Edmond de Rothschild et elle y sera regroupée avec d'autres marques dans la Compagnie Générale du Jouet (CEJI). Alors que la mondialisation n'est qu'à ses balbutiements, Joustra échange ses outillages avec GAMA (Allemagne) ou Bandai (Japon) afin de commercialiser en France, une superbe Cadillac et une série de DS berline, cabriolet et breaks se déclinant en versions civiles, taxis.....

Dans les années 1970, Joustra passe le cap du jouet téléguidé au jouet radiocommandé (voitures et bateaux) notamment en rachetant la Société Lyonnaise de Jouets (SLJ). C'est ainsi que la gamme Joustra s'enrichira de très belles reproductions de la Ligier JS2 et d'une vedette Cotière.

En 1980, l'entreprise quitte les locaux historiques de la rue de Belfort dans le quartier du Neudorf à Strasbourg et s'installe totalement dans la commune de Illkirch-Graffenstaden. Le site est vendu à un petit promoteur qui y construira entre 1982 et 1992, les 4 immeubles encore visible de nos jours. 10-12-14-16 rue de Belfort

En 1999, la société est rachetée par le fabricant de modèles réduits et de peinture Heller. La production se fait depuis en Normandie.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, sa production regroupe surtout des produits d'éveil artistiques ou scientifiques : série des "chimie 2000" etc.

Les anciens jouets Joustra sont devenus très recherchés avec le temps et de nombreux collectionneurs peuvent ainsi renouer avec l'époque de leur enfance.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Joustra" Dominique Hebert / Gérard Chauvière Editions du Sapin d'Or - 1990

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :