Journal de 20 heures (TF1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le 20H
Image illustrative de l’article Journal de 20 heures (TF1)
Autre titre francophone LE 20H
Genre Journal télévisé
Périodicité Quotidien
Présentation Présentateur :
Gilles Bouleau (20 heures semaine)
Anne-Claire Coudray (week-end)
Joker :
Julien Arnaud (joker, 20 heures semaine)
Audrey Crespo-Mara (joker, week-end)
Ancienne présentation Liste des présentateurs du Journal de 20 heures de TF1
Musique Gabriel Yared
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Lieu de tournage Studio Jean-Claude Jumel (Tour TF1)
Durée 30 à 40 minutes
Format d’image 4/3 couleur, puis 480i (SDTV) et 1080i (HDTV)
Format audio Mono puis Stéréo
Production TF1
Diffusion
Diffusion TF1
Lieu de première diffusion Studio 1 du 13-15 rue Cognacq-Jay
Date de première diffusion (39 ans)
Public conseillé Tout public
Site web JT 20h de TF1
Chronologie

Le Journal de 20 heures (stylisé « LE20H ») est un journal télévisé français diffusé chaque jour en direct à 19 h 58 sur TF1. Il succède à TF1 Actualités 20h le .

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en France, le 20 heures de TF1 est diffusé du lundi au vendredi en direct dès 19 h 45 et non dès 19 h 58 comme le week-end ou habituellement.

Historique[modifier | modifier le code]

En janvier 1981, Jean-Marie Cavada succède à Henri Marque à la direction de l'information de TF1, dont le journal télévisé est de plus en plus concurrencé par le journal de 20 heures d'Antenne 2. Une nouvelle formule, qui abandonne la dénomination TF1 Actualités jugée vieillissante, est mise à l’antenne dès le présentée en semaine par Jean Lefevre[1], considéré comme le digne successeur de Roger Gicquel, et par Jean-Claude Bourret le week-end.

L'arrivée de la gauche au pouvoir en entraîne une réorganisation dans les rédactions d'information des chaînes de télévision publiques. Jugé trop acquis aux idées de l'ancien président de la République, Jean-Marie Cavada est remplacé par Jean-Pierre Guérin à la tête de l'information de la Une. En 1982, la présentation du journal de 20 heures est confiée en semaine au trio Jean-Claude Narcy[2], Jean-Pierre Berthet[3] et Jean-Loup Demigneux[4].

Alors que les téléspectateurs délaissent le journal de 20 heures de TF1 au profit de celui d'Antenne 2 jugé plus moderne et chaleureux, la direction de TF1 confie l'information à un professionnel classé à gauche, Jean Lanzi, qui instaure une nouvelle formule du journal de 20 heures de TF1 avec l’institution de la présentation en couple par Jean-Claude Narcy avec Françoise Kramer et Jean-Pierre Berthet avec Francine Buchi dès . Cette formule ne rencontre pas le succès voulu, et c’est Jean Offredo en , puis Claude Sérillon en [5], venu d'Antenne 2, qui, successivement, remplacent les deux duos[réf. nécessaire].

Nommé pour redonner à TF1 sa première place, Hervé Bourges confie la direction de l'information à Alain Denvers qui lance le mardi à 20h une toute nouvelle formule du journal télévisé mettant davantage en valeur l'information avec un vaste décor aux couleurs du nouvel habillage de TF1 et un générique mémorable. Le vingt heures de TF1 est présenté tous les jours de la semaine par Claude Sérillon[6] et Bruno Masure[7] en alternance. De ce fait, Jean-Claude Bourret n'assure plus les éditions du week-end. À la suite du retour de Claude Sérillon sur Antenne 2 en , Alain Denvers recrute Marie-France Cubadda pour lui succéder[8]. Cette nouvelle formule s'avère payante, puisque le vingt heures de TF1 parvient à rattraper son retard : de 36 % de part de marché en 1985, il passe à 43 % en 1986, dépassant définitivement son concurrent (40 %).

TF1 est privatisée en et Marie-France Cubadda part tenter sa chance sur La Cinq à la fin du mois de mai. Le nouveau président de TF1, Francis Bouygues, recrute en l'ancienne star du journal de 20 heures d'Antenne 2, Patrick Poivre d’Arvor, pour prendre les rênes du journal de 20 heures. Claire Chazal est engagée le pour présenter les journaux du week-end[9]. Étienne Mougeotte n’a pas à regretter ses choix car le journal de 20 heures de TF1 est le plus regardé en France et en Europe pendant quinze ans. Le journal de 20 heures de TF1 connaît alors sa plus longue période de stabilité avec un présentateur vedette installé pendant 21 ans à la tête de cette édition.

Le , pour les 20 ans de la chaîne, le générique de fin du journal de 20h00 arbore pour une unique fois les 3 logos mythiques de TF1[10].

Suite à sa condamnation dans l'affaire Botton, Patrick Poivre d'Arvor est écarté de l'antenne pendant trois mois à partir de . Jean-Claude Narcy assure l'intérim jusqu'au retour de Poivre d'Arvor, effectif à partir du lundi [11]. Patrick Poivre d'Arvor a mis à profit sa période de suspension pour réfléchir aux évolutions possibles du journal, notamment en s'inspirant des journaux étrangers. Ainsi dès le les titres sont présentés en image comme dans les journaux télévisés américains. Autre innovation : l'introduction de cartes avant le passage de reportages, permettant aux téléspectateurs de localiser plus facilement le lieu du sujet à venir[12].

Cependant, Patrick Poivre d’Arvor est débarqué de TF1 en [13] et présente son dernier journal le [14]. Il est remplacé par Jacques Legros dès le .

Le , le JT de TF1 fête ses 60 ans, jour pour jour : le , les téléspectateurs de la RTF regardaient le premier JT de France à (20 h 30). Jacques Legros propose une édition spéciale dans son journal. Pour la première fois, le JT de TF1 ouvre ses portes aux téléspectateurs. En effet, la journaliste fait découvrir au public les secrets, les coulisses du 20 heures, du jamais vu dans l'histoire de la chaîne. Jacques Legros affirme que 500 personnes travaillent derrière les caméras, 365 jours par an pour diffuser le journal sur TF1. Plus de 200 journalistes travaillent dans l'immeuble de TF1, chaque jour, sans compter les correspondants de la chaîne en province et dans les pays étrangers. La journaliste fait visiter la « salle de fabrication du JT » au public.

Gilles Bouleau présente le journal de 20 heures depuis le à la suite du départ de Jacques Legros[15], critiquée pour la baisse d'audience du JT depuis son arrivée.

Les attentats de 2015 donnent un nouveau souffle au journal avec un pic d'audience à plus de 9 millions de téléspectateurs, soit 32 % de part de marché (40 % des ménagères).

Le , TF1 annonce le départ de Claire Chazal[16], remplacée par Anne-Claire Coudray à partir du . ce journal a été suivi par plus de 10,1 millions de téléspectateurs et a récolté 40,8 % de part de marché (dont 52 % sur les ménagères)[17]

Le , le 20 heures est scindée en deux parties ː une partie consacrée à l'actualité et une partie magazine (Le 20H le mag)[18]. Ces deux parties sont entrecoupées d'une page de publicité.

Le , le 20H (comme le 13H) s'offre une nouvelle identité visuelle et un nouveau plateau à l'occasion de la rentrée.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Gilles Bouleau présente le journal de 20 heures depuis le du lundi au jeudi, remplacé pendant ses absences par Julien Arnaud.

Anne-Claire Coudray présente le journal de 20 heures depuis le du vendredi au dimanche, remplacée pendant ses absences par Audrey Crespo-Mara .

Rubriques[modifier | modifier le code]

En semaine (du lundi au jeudi), la rubrique Question du Jour depuis le , le samedi soir avec Web Side Story (2017-2018) et Factuel (2019-) en partenariat avec l'AFP et le dimanche soir avec la Mise au point (avec François Lenglet depuis ) et Rubrique Demain.

Génériques et décors[modifier | modifier le code]

Du à 1982, l'indicatif sonore du journal de 20 heures est joué par des cuivres. Le bed est un tic-tac d'horloge. Le générique du journal est composé de la mention "20H" barrant tout l'écran en diagonale. Le décor présente une mosaïque de logos TF1 en diverses nuances de bleu, sur fond blanc.

En 1982, l'indicatif sonore du journal de 20 heures est joué par des cuivres, avec cymbales, percussions et arpèges de piano, alors qu'un hélicoptère de TF1 survolant Paris et la tour Eiffel forme le générique. Le décor est composé de soucoupes argentées entourant un logo TF1 bleu[19][source insuffisante].

Un nouvel indicatif de type sonar gris foncé, avec un faisceau constitué de logos TF1 blancs et orange est mis à l'antenne en . Le décor est orange avec en haut à droite de l'écran, un logo TF1 bleu en italique[20].

Le mardi à 20h, le journal de 20 heures se dote d'un tout nouveau générique conçu par David Niles avec un laser balayant l'écran, puis un zoom dans un cadre bleu avec la mention "vingt heures"[21][source insuffisante]. L'indicatif sonore de ce générique est légèrement remanié en durant la période de transition entre le logo de la privatisation et l'actuel.

Pour s'harmoniser au changement de logo de TF1, le journal de 20 heures est doté d'un nouveau générique qui apparaît pour la première fois le vendredi à 20h00. Il met en scène des fenêtres translucides défilant comme dans un tunnel, puis un laser formant le nouveau logo TF1 bleu et rouge sur une musique de Gabriel Yared[22][source insuffisante]. Le thème principal du générique utilisé depuis 1990 est en fait un remix de la bande originale des Dents de la mer de Steven Spielberg composée en 1975 par John Williams. Ce fait est repéré et analysé par Serge Llado dans sa chronique du dans l'émission de Laurent Ruquier : On va s'gêner sur Europe 1[23].

En , le journal télévisé quitte le studio 1 du 13-15 rue Cognacq-Jay, où il était réalisé depuis 1981, pour un tout nouveau studio dans la tour TF1 à Boulogne-Billancourt[24].

Distinction[modifier | modifier le code]

Media Tenor décerna en 2010 le 20 heures de TF1[pas clair][25].

Meilleurs audiences[modifier | modifier le code]

En 2006, le 20 heures de TF1 est le journal télévisé le plus regardé d'Europe[26].

Chaîne Date de diffusion Événements Présentateur Audience moyenne Références
Nombre de téléspectateurs PDM
TF1 Guerre du Golfe Patrick Poivre d'Arvor 13 300 000
Guerre du Golfe 13 600 000
Guerre du Golfe 12 800 000
Attentats aux États-Unis 11 400 000 45 % [27]
Grève à France Télévisions 14 800 000 [28]
Dernier journal télévisé présenté par Patrick Poivre d'Arvor 9 600 000 49,3 % [29]
Julien Arnaud 10 400 000 38,3 % [30]
Jacques Legros 8 100 000 30,5 % [31]
Claire Chazal 8 600 000 30,4 % [32]
Gilles Bouleau 7 100 000 27,8 % [33]
10 800 000 41,2 %
Anne-Claire Coudray 8 600 000 34,3 % [34]
marches républicaines faisant suite aux attentats perpétrés entre les 7 et 9 janvier 2015 Claire Chazal 8 400 000 29 % [35]
Audrey Crespo-Mara 5 470 000 31,2 % [36]
Dernier journal télévisé présenté par Claire Chazal Claire Chazal 10 176 000 40,2 % [37]
Anne-Claire Coudray 7 278 000 28,5 %
5 633 000 26,8 %
Audrey Crespo-Mara 6 610 000 30 % 9 150 000
crise sanitaire liée au COVID-19 / allocution d’Édouard Philippe Gilles Bouleau 11 760 000 37,9 % [38]
crise sanitaire liée au COVID-19 / allocution d’Emmanuel Macron Gilles Bouleau 12 720 000 35,1 % [39]

Légende :

  • Le plus haut chiffre d'audience

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait du JT de 20h de TF1 du 22 septembre 1981 présenté par Jean Lefevre sur ina.fr
  2. Extrait du JT de 20h de TF1 du 21 juin 1982 présenté par Jean-Claude Narcy sur ina.fr
  3. Extrait du JT de 20h de TF1 du 20 juin 1982 présenté par Jean-Pierre Berthet sur ina.fr
  4. Extrait du JT de 20h de TF1 du 21 juillet 1982 présenté par Jean-Loup Demigneux sur ina.fr
  5. Extrait du JT de 20h de TF1 du 24 juillet 1984 présenté par Claude Sérillon sur ina.fr
  6. Extrait du JT de 20h de TF1 du 6 juin 1985 présenté par Claude Sérillon sur YouTube.com
  7. Extrait du JT de 20h de TF1 du 1er décembre 1986 présenté par Bruno Masure sur ina.fr
  8. Extrait du JT de 20h de TF1 du 16 avril 1987 présenté par Marie-France Cubadda sur Dailymotion.com
  9. Extrait du JT de 20h de TF1 du 16 août 1991 présenté par Claire Chazal sur Dailymotion.com
  10. « Conclusion du 20h00 de TF1 », sur dailymotion.com, (consulté le 25 août 2017)
  11. Libération, « TF1 garde Poivre d'Arvor hors de vue. Le présentateur est privé de journal de 20 heures jusqu'au 28 mars », (consulté le 24 août 2017)
  12. « Extrait du Télés Dimanche du 7 avril 1996 », de Canal+, 7 avril 1996 [présentation en ligne]
  13. Grand ménage sur TF1 : PPDA balayé, Télérama, le 09/06/2008
  14. Dernier JT de 20h présenté par Patrick Poivre d’Arvor le 10 juillet 2008 sur Wat.tv
  15. « Gilles Bouleau a présenté une partie du 20 heures debout : un Journal renouvelé sur TF1 pour renouer avec de meilleures audiences », sur Le Huffington Post, (consulté le 2 août 2017)
  16. Dernier JT de 20h présenté par Claire Chazal le 13 septembre 2015 sur YouTube.com
  17. Fan2tv.com, « Bilan des audiences 2015 : top 100 des meilleures audiences de l'année 2015 - Audiences France - Fan2tv.com », sur fan2tv.com (consulté le 29 septembre 2016)
  18. (fr) Benjamin Meffre, "Le 20H le Mag" : TF1 lance son mini-magazine d'après-"20 Heures" à 20h35, sur PureMédias, le
  19. Extrait du JT de 20h de TF1 du 9 octobre 1983 présenté par Jean-Claude Bourret sur Dailymotion.com
  20. Extrait du JT de 20h de TF1 du 1er avril 1984 présenté par Jean-Claude Bourret sur Dailymotion.com
  21. Générique du journal de 20 heures de TF1 de 1985 à 1989 sur YouTube.com
  22. Générique du journal de 20 heures de TF1 de 1990 à 1997 sur Dailymotion.com
  23. « Les dents du 20 heures, 1 min 42 s de musicologie. ».
  24. Visite guidée du studio et de la régie du Journal Télévisé de TF1 sur Media un autre regard
  25. El 'Telediario 2', el segundo mejor informativo del mundo. FormulaTV
  26. « Il remplace PPDA cet été sur TF1 », sur TVMag.com, .
  27. Julien Lalande, « 11 septembre 2001 : près de 100% des téléspectateurs devant les émissions d'information », sur ozap.com, Puremédias, (consulté le 7 août 2020).
  28. « La grève se poursuit à la télé », sur La Dépêche,
  29. « PPDA tire sa révérence devant 9, 6 millions de téléspectateurs », sur gala.fr, (consulté le 7 août 2020).
  30. (fr) "Mon beau-père, mes parents et moi leader ; record pour Les 12 coups de midi", PureMédias,
  31. Jean-Marc Morandini, « Record d'audience pour le 20h de Laurence Ferrari hier », sur jeanmarcmorandini.com, THE WEB FAMILY, (consulté le 7 août 2020).
  32. Jean-Marc Morandini, « Record d'audience pour le JT de 20h de TF1 hier », sur jeanmarcmorandini.com, THE WEB FAMILY, (consulté le 7 août 2020).
  33. Jean-Marc Morandini, « Record d'audience pour le JT de 20H de TF1 hier », sur jeanmarcmorandini.com, THE WEB FAMILY, (consulté le 7 août 2020).
  34. Jean-Marc Morandini, « Record d'audience pour le JT de 20h de TF1 hier », sur jeanmarcmorandini.com, THE WEB FAMILY, (consulté le 7 août 2020).
  35. « Audiences TV : Plus de 8 millions de téléspectateurs devant la Marche Républicaine (Mise à jour) », sur Télé 7 Jours (consulté le 7 août 2020).
  36. Merwane Mehadji, « 20h de TF1 : Audrey Crespo-Mara réalise déjà un record d'audience », sur lefigaro.fr, TVMag, (consulté le 7 août 2020).
  37. (fr) Enorme carton pour le dernier JT de Claire Chazal sur TF1 à plus de 10 millions de téléspectateurs, Jean-Marc Morandini,
  38. « Kevin Boucher on Twitter », sur Twitter (consulté le 7 août 2020).
  39. « Kevin Boucher on Twitter », sur Twitter (consulté le 7 août 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuelle Andreani et Marc Endeweld, « Le 20 Heures de TF1, cinq ans de malheur », Capital, no 253,‎ , p. 58-60.