Journées de septembre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le Pogrom de Bakou, autre pogrom à Bakou à l'encontre des Arméniens en 1990 ; les « Journées de septembre » sont également un épisode de la Révolution belge en 1830.

Les journées de septembre (en arménien : 1918 թ Բաքվի հայերի կոտորած) est un pogrom de septembre 1918 perpétré par Enver Pacha à la tête de l'armée de l'islam à l'encontre de la population arménienne de Bakou, capitale de la récente République démocratique d'Azerbaïdjan[1],[2],[3]. Le nombre de 10 000 victimes arméniennes est généralement retenu, toutefois certaines sources affirment que le nombre de victimes atteindrait le chiffre de 30 000 Arméniens[1],[2],[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « September Days » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Hovannisian, Armenia on the Road to Independence, p. 227.
  2. a et b Human Rights Watch, Playing the "Communal Card": Communal Violence and Human Rights, New York, 1995.
  3. a et b (en) Michael P. Croissant, The Armenia-Azerbaijan Conflict : Causes and Implications, Londres, Praeger, (ISBN 0-275-96241-5), p. 15.
  4. (en) George Andreopoulos, Genocide : Conceptual and Historical Dimensions, University of Pennsylvania Press, (ISBN 0-8122-1616-4), p. 236.