Journée mondiale de la langue arabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Journée mondiale de la langue arabe
image illustrative de l’article Journée mondiale de la langue arabe

Type Fête civile
Date 18 décembre
Lié à Organisation des Nations unies

La journée mondiale de la langue arabe est une journée internationale des Nations unies qui célèbre la langue arabe chaque 18 décembre de chaque année.

Cette date commémore la reconnaissance de l'arabe comme langue officielle des Nations unies par l'Assemblée générale, le 18 décembre 1973. La journée mondiale a été instaurée en 2012 après une proposition du Maroc, de l'Arabie saoudite et de la Libye au cours de la session 190[1] du conseil exécutif de l'Unesco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Journées des langues à l'ONU - six langues officielles - ont été introduites en 2010 pour célébrer le multilinguisme et la diversité culturelle :

Après les efforts qui ont été fournis pendant les années cinquante du siècle dernier, ils ont abouti à la publication de la résolution 878, lors la neuvième session du 4 décembre 1954 de l'assemblée des Nations unies. La traduction en langue arabe est donc autorisé, mais avec des limites comme la quantité à quatre mille pages par année, l’obligation de l’État demandeur à payer les frais de la traduction, les documents doivent être de nature politique ou juridique, et importés pour la région arabe.

En 1960, l’UNESCO prend la décision d’utiliser la langue arabe dans les conférences organisées dans les régions arabophones et de traduire les documents et les publications de base en arabe. En 1966 l'organisation décide de promouvoir l’utilisation de la langue arabe en son sein et d’assurer des services d’interprétation en arabe ainsi que de l’arabe à d'autres langues dans le cadre des sessions plénières.

En 1968, la langue arabe commence à être régulièrement utilisée dans l’organisation des Nation unies, en commençant par la traduction des documents de travail, des procès verbaux et par la mise en place de services d’interprétations en arabe. Fruit de la constance de la pression diplomatique du monde arabophone, l’arabe devient, en septembre 1973, une langue utilisée dans les échanges oraux pendant les sessions de l’Assemblée générale. En effet, la Ligue arabe, lors de sa soixantième session, a fait part de sa volonté de faire de la langue arabe une des langues officielles des Nations unies et d’autre organismes. Après une demande des gouvernements de l’Algérie, l’Irak, la Libye, le Koweït, l’Arabie saoudite, le Yémen, la Tunisie, l’Égypte et du Liban, inscrite à l'ordre du jour lors de la 28e session, le 18 décembre 1973, la résolution 3190, recommandant de faire la langue arabe une langue officielle de l'Assemblée générale, est adoptée et appliquée en 1974.

En octobre 2012, pendant la 190ème session, le conseil exécutif de l’UNESCO a décidé que le 18 décembre sera la journée mondiale de la langue arabe. Le 23 octobre 2013, le Comité consultatif international du plan pour le développement de la culture arabe, sous l’égide de l’UNESCO, a décidé de faire de l’adoption de la journée internationale de la langue arabe comme l’un des éléments-clés du programme de travail de chaque année.

Importance de l'arabe[modifier | modifier le code]

L’arabe est l’une des plus anciennes langues sémitiques les plus utilisées au monde[3], parlée par plus de 422 millions de personnes et distribuée dans la région dumonde arabe.

La langue arabe est d'une grande importance chez les musulmans, car c'est la langue du coran, la prière ne peut se faire qu'en maitrisant et en apprenant certaines sourates.

L’arabe est aussi la langue de nombreuses églises chrétiennes à travers le monde arabe, comme il fut écrit un grand nombre d’ouvrages religieux et intellectuels les plus importants du judaïsme au Moyen Âge : les ouvrages de Dounash ben Labrat et Juda ben David Hayyuj dans la grammaire, Saadia Gaon, et Moïse Maïmonide en philosophie, Juda Halevi dans la poésie et Isaac ben Jacob Alfassi dans l’interprétation de la torah, il y a un impact profond dans la langue, la religion et la littérature juive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Journées internationales célébrées par l'UNESCO
  2. [2] Journée mondiale pour la langue arabe
  3. [3] Journée internationale de la langue arabe (18 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]