Journée internationale de la femme africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Journée internationale de la femme africaine
Journée Internationale des Droits de Femmes au Bénin en 2019.
Journée Internationale des Droits de Femmes au Bénin en 2019.

Nom officiel Journée internationale de la femme africaine
Autre(s) nom(s) JIFA
Observé par Organismes internationaux, gouvernements, mouvements de femmes
Type Journée internationale
Signification Revendication féministe
Date
Lié à ONU, Féminisme

La Journée internationale de la femme africaine (JIFA) existe depuis 1964 et est l'initiative d'Aoua Keïta. Elle à lieu le 31 juillet de chaque année. 31 juillet parce que, ce jour-là en 1962, des femmes de l'ensemble du continent africain s'étaient réunies pour la première fois et avaient créé la toute première organisation dédiée aux femmes africaines: l'Organisation Panafricaine des Femmes. Le but de ces femmes étaient, malgré les différences ethniques et linguistiques, d'unir leurs forces, de travailler ensemble autour d’un idéal commun notamment celui de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie de la femme africaine et à son émancipation. À la suite de la rencontre des femmes africaines à Dar Es Salam, la JIFA sera promulguée par les Nations unies en 1962 avant d’être officiellement consacrée le 31 juillet 1974, lors du premier Congrès de l’Organisation panafricaine des femmes qui s'est tenu au Sénégal.

La Journée internationale de la femme africaine est peu connue mais est tout de même célébrée dans plusieurs pays du continent. Les droits des femmes en Afrique grâce à cette journée ont connu une amélioration importante. Plusieurs états ont mis en place des instruments pour apporter une protection certaine à la gent féminine. C'est ainsi que l'Union Africaine adopte:

  • le protocole additionnel à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples relatifs aux droits des femmes en Afrique, communément appelé « Le Protocole de Maputo », adopté le 11 juillet 2003 par l’Union Africaine à Maputo, au Mozambique et entré en vigueur en novembre 2005.
  • la Déclaration Solennelle pour l’Égalité de Genre en Afrique adopté par les Chefs d’État et de Gouvernement des États membres de l’Union africaine, en juillet 2004 à Addis-Abeba
  • la Charte africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance adopté le 30 janvier 2007,
  • le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux personnes âgées adopté le 31 janvier 2016 ainsi que
  • le protocole relatif aux personnes vivant avec un handicap

Sans oublier l'Acte additionnel relatif à l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable dans l’espace CEDEAO, adopté le 19 mai 2015 au Ghana [1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Journée internationale de la femme africaine: Appel à la renaissance », sur La Nation Bénin, (consulté le )
  2. Albert Savana, « Journée de la femme africaine », sur Financial Afrik, (consulté le )
  3. Contribution, « Journée Mondiale de la Femme Africaine: la lutte féministe ou l’indispensable qui rechigne en Afrique », sur Financial Afrik, (consulté le )
  4. H. P. P. Congo, « 31 juillet, Journée Internationale de la Femme Africaine », sur www.hpp-congo.org (consulté le )
  5. « 31 juillet : Journée Internationale de la Femme Africaine | L’EIP en réseau », sur portail-eip.org (consulté le )
  6. « Journée Internationale de la femme africaine », sur www.journeefemmeafricaine.com (consulté le )
  7. « La Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) : Une journée à inscrire dans l’agenda des défenseurs (es) des droits de la femme africaine ! – Association des Juristes Sénégalaises » (consulté le )
  8. « 49ème anniversaire de la Journée Internationale de la Femme Africaine - Genre en action », sur www.genreenaction.net (consulté le )
  9. « Une journée mondiale de la femme africaine : quelques progrès, beaucoup de défis », sur Franceinfo, (consulté le )
  10. « Journée internationale de la femme africaine », sur lecourrierdelatlas, (consulté le )
  11. Tidiane Diouwara, « Le 31 juillet, Journée internationale de la femme africaine. De combattantes pour la décolonisation de l’Afrique, elles sont devenues actrices du développement du continent », sur Afroptimisation, (consulté le )
  12. « Journée internationale de la femme africaine, le 31 juillet », sur www.journee-mondiale.com (consulté le )
  13. « Wikiwix's cache », sur archive.wikiwix.com (consulté le )