Jour J (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jour J (homonymie).
Jour J
Série
Scénario Jean-Pierre Pécau
Fred Duval
Fred Blanchard
Genre(s) uchronie

Pays Drapeau de la France France
Langue originale français
Éditeur Delcourt
Collection Neopolis
Nb. d’albums 24 (mai 2016)

Jour J est une série de bande dessinée d’uchronie, écrite par Jean-Pierre Pécau, Fred Duval et Fred Blanchard.

Principe[modifier | modifier le code]

À partir d’un évènement historique réel dont ils changent l’issue, les scénaristes imaginent différentes alternatives de l’Histoire.

Dans la plupart des cas les tomes sont indépendants. Les exceptions sont les tomes 3 et 4, qui se font suite, les tomes 14, 18 et 21, qui forment ensemble une trilogie, les tomes 22 et 24 et enfin les tomes 26 et 27.

Chaque histoire est illustrée par un dessinateur différent.

Albums[modifier | modifier le code]

Et si les Russes avaient été les premiers hommes sur la Lune après l'échec d'Apollo XI ?
Et si Paris avait connu le sort de Berlin, le débarquement en Normandie ayant échoué et les chars russes ayant libéré la capitale française ?
Et si les Allemands avaient gagné la bataille de la Marne en 1914 ?
Et si les anarchistes l'avaient emporté sur les communistes en Russie ? (suite du tome 3)
Et si Kennedy avait perdu l'élection présidentielle de 1960 ?
Et si Mai 68 avait été le prélude à l'instauration de la VIe république ?
Et si l'Empire de Napoléon avait perduré ?
Et si Mai 68 avait dégénéré en guerre civile et nucléaire ?
Et si la crise des missiles de Cuba avait débouché sur un conflit atomique majeur ?
Et si la majeure partie de l'Amérique du Nord était demeurée française ?
Et si Louis XVI avait pu fuir la France ?
Et si Léonard de Vinci s'était mis au service des Mamelouks ?
Et si Christophe Colomb avait découvert les Amériques au profit du monde arabe ?
Et si la crise du 6 février 1934 avait vu le renversement de la République et l'instauration d'un régime fasciste en France ?
Et si Ponce Pilate avait gracié Jésus ?
Et si le Titanic avait rallié New York sans encombres ?
Et si Napoléon Bonaparte avait été le fils adoptif de George Washington ?
Et si la France fasciste avait bombardé Londres ? (suite du tome 14)
Et si la SFIO avait fait tuer l'assassin de Jean Jaurès ?
1954 : une frappe nucléaire américaine sauve la France à Dien Bien Phu.
1943 : l'aviation fasciste française livre son dernier combat lors du débarquement allié. (Fin de la trilogie formée avec les tomes 14 et 18)
1241 : Et si les Mongols avaient poussé leur avancée jusqu'à Rome ?
58 avant Jésus-Christ : la République des affranchis, fondée par Spartacus en Sicile, défie l'armée romaine et fait trembler Rome depuis treize ans. Mais la crainte dune nouvelle guerre contre Carthage redonne à la Sicile un statut de terre stratégique. Jules César est donc chargé, plutôt que d'aller en Gaule, de conduire les légions qui attaqueront Spartacus et les siens.
1241 : Prisonnier des Mongols à Karakorum, la cité dor, le moine franciscain Guillaume assiste à l'arrivée d'un nouveau convoi qui contient son frère Renaud et le terrible Aleksandar. Alors que Renaud est exécuté par les Mongols, Guillaume et Aleksandar empêchent l'assassinat du Grand Khan, qui les chargent dune mission de paix auprès de Frédéric II, empereur du Saint Empire, surnommé la « Stupeur du Monde ». Ce tome est la suite du tome 22 L'empire des steppes.
1220 : Londres, capitale du royaume franco-anglais de Louis VIII. Amaury de Chatillon, ancien templier, est blessé durant une joute pour célébrer l’édification de la cathédrale Notre-Dame de Londres. Sa vie défile devant ses yeux et il remonte 16 ans en arrière, en 1204, lors du sac de Constantinople durant lequel il sauva la vie d’une belle hérétique, Ariana Ange…

1473. L'ambassadeur du Mali accoste à Aigues-Mortes pour assister au vote visant à attribuer la nouvelle couronne de France. Deux prétendants se disputent le titre : Louis XI et Charles de Bourgogne. Dans une France dévastée et exsangue, un groupe de mercenaires va conduire sa délégation à Paris. Leur capitaine est une femme : Jeanne, qu'on dit pucelle, et qui, malgré elle, est plongée au cœur des plus sombres intrigues.

An de grâce 1475. Après les ravages de la peste noire en Europe dans La Ballade des pendus (T26), l'Afrique des royaumes maliens a saisi sa chance et est devenue une grande puissance grâce à l'or de Guinée. Ce sont justement ces montagnes d'or qui intéressent les deux aventurières parties à la conquête de royaumes africains plongés dans les plus sombres intrigues...

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Delcourt (collection « Neopolis ») : tomes 1 à 11 (première édition des tomes 1 à 11)