Josué Dupon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Josuë Dupon
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Parentèle
Arthur Dupon (d) (neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Archives conservées par
La statue équestre de Constant Lievens, à Moorslede

Josué Dupon, né le à Ichtegem (Belgique) et mort le à Berchem (Anvers), en Belgique était un sculpteur et graveur belge, d’origine flamande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dupon reçoit une formation artistique aux cours du soir des académies de Roulers et d’Anvers (1884), et plus tard à l’Académie royale des beaux-arts d'Anvers (1885-1887), sous la direction de Thomas Vinçotte (1850-1925).

Ses études terminées il travaille d’abord dans l’atelier de Clément Carbon à Roulers. Il était également ami du sculpteur Jules Lagae. En 1891 Dupon reçoit une médaille d'or pour sa composition monumentale Samson tue le Lion et la même année, un second prix au prix de Rome belge pour la sculpture. Il rejoint le cercle De Scalden qui lui rend hommage en 1903. De 1905 à 1934, il enseigne la sculpture à l’Académie d’Anvers.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Josué Dupon est surtout connu comme sculpteur réaliste d’animaux exotiques. Ses grands oiseaux de bronze au sommet des deux piliers massifs de l’entrée monumentale du jardin zoologique d'Anvers établissent sa réputation, de même que son Chameau et son conducteur de 1900, au sommet du bâtiment administratif du même zoo.
  • Dupon a également sculpté des bustes et composé des monuments commémoratifs de guerre (Ichtegem, Berchem, Hoogstraten, Roulers) et autres monuments publics telle la statue équestre du missionnaire jésuite en Inde, Constant Lievens, à Moorslede (1929).
  • La composition Homme avec pélican est un bronze conçu comme figure centrale d’une fontaine monumentale érigée au Mont des Arts (Bruxelles). Lors de la rénovation de cette fontaine en 1958 la sculpture en fut retirée. Elle se trouve actuellement au rond-point de l’Unesco, près de la gare de Bruges.
  • Comme graveur Dupon a également travaillé l’ivoire, et créé de nombreux médaillons. Il obtint une médaille de bronze (posthume) aux Jeux olympiques de 1936, dans la catégorie « Sculpture[1] ».
Deux oiseaux exotiques, sur les piliers d'entrée du zoo d'Anvers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jusqu’en 1948 les Jeux olympiques avaient également une section récompensant les artistes inspirés par les sports

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Huvenne, Els Maréchal, Hans Devisscher et alii, The museumbook: highlights of the collection, Koninklijk Museum voor Schone Kunsten (Belgium), Els Maréchal, Hans Devisscher, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]