Josselin de Rohan-Chabot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Josselin de Rohan-Chabot
Illustration.
Josselin de Rohan-Chabot
Fonctions
Député du Morbihan
Élection
Législature XIe
Groupe politique Groupe des Droites
Prédécesseur Alain Charles Louis de Rohan-Chabot
Biographie
Nom de naissance Josselin Charles Marie Joseph Gabriel Henri de Rohan-Chabot
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 37 ans)
(mort pour la France)
Lieu de décès Bray-sur-Somme (Somme, France)
Nationalité Drapeau de la France France
Père Alain Charles Louis de Rohan-Chabot
Mère Herminie de La Brousse de Verteillac
Conjoint Marguerite de Rohan-Chabot
Enfants Charlotte
Henriette
Alain Louis Auguste Marie
Profession Militaire
Résidence Château de Josselin

Josselin de Rohan-Chabot

Josselin Charles Marie Joseph Gabriel Henri de Rohan-Chabot ( à Paris[1]mort pour la France le à Bray-sur-Somme) est le 12e duc de Rohan, député royaliste du Morbihan de 1914 à 1916.

Biographie[modifier | modifier le code]

Josselin Charles Marie Joseph Gabriel Henri de Rohan-Chabot est le fils d'Alain-Charles-Louis de Rohan-Chabot, 11e duc de Rohan, officier d'infanterie, conseiller-général et député du Morbihan, et d'Herminie de La Brousse de Verteillac, femme de lettres. À la mort de son père, en janvier 1914, il devient le douzième duc de Rohan.

Il sert comme officier lors de l'expédition de Chine puis quitte l'armée. Il succède à son père comme député du Morbihan de 1914 à 1916[2] A l'Assemblée il siège avec les droites.

Mobilisé en 1914, il passe, sur sa demande, de la cavalerie à l'infanterie et sert dans un bataillon de chasseurs. Promu capitaine, il reçoit la Légion d'honneur puis la Croix de guerre pour sa conduite au fort de Douaumont, où il est blessé, le . Il fait l'objet de deux citations, l'une le , l'autre le .

Au cours de l'offensive de Picardie, participant à une attaque à la tête de ses hommes, il est grièvement blessé sur la Somme ; il meurt le 1916.

Le président de la Chambre, Paul Deschanel, dans son éloge funèbre prononcé le , rend un hommage ému à sa bravoure, soulignant la fierté de la Chambre d'avoir compté parmi les siens un homme de cette famille illustre, dont les annales se confondent avec celles de la Bretagne et de la France[3].

Décorations[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1906 sa cousine Marguerite de Rohan-Chabot (1887-1976), fille d'Auguste de Rohan-Chabot, comte de Jarnac, et de Félicie Olry-Roederer. Elle est la petite-fille de Jacques Olry, conseiller-général et député de l'Eure et descend de la famille Roederer, négociants en vins de champagne. De ce mariage, sont issus trois enfants :

  • Charlotte de Rohan-Chabot, chevalier de la Légion d'honneur (1907-1997), mariée en 1929 avec le comte François de Clermont-Tonnerre, député de la Somme, chevalier de la Légion d'honneur (1906-1979), dont postérité ;
  • Henriette de Rohan-Chabot, chevalier de la Légion d'honneur (1910-1992), mariée en 1933 avec le comte Raoul de Faubournet de Montferrand, secrétaire d'ambassade (1904-1936), sans postérité ;
  • Alain-Louis-Auguste de Rohan-Chabot, treizième duc de Rohan, chevalier de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945 (1913-1966), marié en 1937 avec Hélène de Liencourt (1915-2020), remariée elle-même avec André Rodoconachi, ambassadeur de France (1914-2001), dont postérité[4].

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : de gueules à neuf macles d'or, posées 3, 3, 3 (qui est de Rohan), et d'or à trois chabots de gueules, 2 et 1 (qui est de Chabot).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Josselin de Rohan-Chabot », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance sur archivesenligne.paris.fr acte 455, image 18
  2. Notice sur le site de l'Assemblée nationale
  3. Georges Martin, Histoire et généalogie des Maisons de Chabot et de Rohan-Chabot, Lyon, l'auteur, , 256 p., p. 69-70
  4. Georges Martin, Histoire et généalogie des Maisons de Chabot et de Rohan-Chabot, Lyon, l'auteur, , 256 p., p. 70-71