Josiane Zerubia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Josiane Zerubia
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
[1] (63 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Josiane Zerubia est une chercheuse et scientifique française. Elle est directrice de recherche à l'INRIA du centre Sophia Antipolis-Méditerranée.

Formation[modifier | modifier le code]

Elle est diplomée de l'École nationale supérieure d'ingénieurs électriciens de Grenoble (ENSIEG) en 1981.

Elle soutient son doctorat en 1988, à l'Université Nice-Sophia-Antipolis[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière de chercheuse en tant que post-doctorante au Signal and Image Processing Institute au Département de génie électrique et informatique Ming Hsieh à l'Université de Californie du Sud (USC), Los Angeles[3].

Elle a également travaillé comme chercheuse au LASSY-CNRS (1984-1988) et aux Hewlett Packard Labs (1982-1984[4]).

Elle est la chercheuse principale de nombreux projets comme celui de l'Ayin de 2012 à 2016[5], l'Ariana de 1998 à 2011[6] et du Pastis de 1995 à 1997[7]. En 2021 elle dirige en tant que cheffe du projet exploratoire l'Ayana (2020-2023)[8]. Elle est professeure (PR1) à SUPAERO (ISAE) à Toulouse depuis 1999[9].

Elle est chercheuse permanente à l'INRIA depuis 1989.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2019 :B oursier EURASIP[10].
  • Maître de conférences émérite de la IEEE Signal Processing Society[11].
  • 2016 : Prix d'excellence de l' Université de la Côte d'Azur[12].
  • 2016 : Prix IEEE Clémentina SADUWA.
  • 2003 : Fellow IEEE[13].
  • 1987 : Bourse d'études et de recherche IBM.
  • 1978 : Société d'Entraide de la Légion d'Honneur.

Bibliographie sélectionnée[modifier | modifier le code]

Articles de recherche
  • Abdlaty, Doerwald-Munoz, Madooei et Sahli, « Hyperspectral Imaging and Classification for Grading Skin Erythema », Frontiers in Physics, vol. 6,‎ (DOI 10.3389/fphy.2018.00072)
  • Hedhli, Moser, Serpico et Zerubia, « Classification of Multisensor and Multiresolution Remote Sensing Images Through Hierarchical Markov Random Fields », IEEE Geoscience and Remote Sensing Letters,‎ , p. 1–5 (DOI 10.1109/LGRS.2017.2768398, lire en ligne)
  • Krylov, Moser, Serpico et Zerubia, « False Discovery Rate Approach to Unsupervised Image Change Detection », IEEE Transactions on Image Processing, vol. 25, no 10,‎ , p. 4704–4718 (PMID 27448356, DOI 10.1109/TIP.2016.2593340, lire en ligne)
  • Benedek, Shadaydeh, Kato et Szirányi, « Multilayer Markov Random Field models for change detection in optical remote sensing images », ISPRS Journal of Photogrammetry and Remote Sensing, vol. 107,‎ , p. 22–37 (DOI 10.1016/j.isprsjprs.2015.02.006, lire en ligne)
  • Voisin, Krylov, Moser et Serpico, « Supervised Classification of Multisensor and Multiresolution Remote Sensing Images With a Hierarchical Copula-Based Approach », IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing, vol. 52, no 6,‎ , p. 3346–3358 (DOI 10.1109/TGRS.2013.2272581, lire en ligne)
Livres
  • (en) Mathematical Models for Remote Sensing Image Processing: Models and Methods for the Analysis of 2D Satellite and Aerial Images, Springer International Publishing, (ISBN 978-3-319-66328-9, lire en ligne)
  • (en) Modeling in Computational Biology and Biomedicine: A Multidisciplinary Endeavor, Springer-Verlag, (ISBN 978-3-642-31207-6, lire en ligne)
  • (en) Energy Minimization Methods in Computer Vision and Pattern Recognition: Third International Workshop, EMMCVPR 2001, Sophia Antipolis France, September 3-5, 2001. Proceedings, Springer-Verlag, (ISBN 978-3-540-42523-6, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]