Josette Durrieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Josette Durrieu
Illustration.
Josette Durrieu en 2011.
Fonctions
Sénatrice des Hautes-Pyrénées

(25 ans)
Élection 27 septembre 1992
Réélection 23 septembre 2001
25 septembre 2011
Groupe politique SOC
Successeur Viviane Artigalas
Présidente du conseil général des Hautes-Pyrénées

(2 ans, 11 mois et 30 jours)
Prédécesseur François Fortassin (PRG)
Successeur Michel Pélieu (PRG)
Conseillère générale des Hautes-Pyrénées
élue dans le canton de Saint-Laurent-de-Neste

(30 ans et 12 jours)
Élection 17 mars 1985
Prédécesseur André Cambours
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (86 ans)
Lieu de naissance Mazères-de-Neste (Hautes-Pyrénées)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste

Josette Durrieu, née le à Mazères-de-Neste (Hautes-Pyrénées), est une femme politique française, membre du Parti socialiste. Proche de Laurent Fabius, elle privilégie les alliances vers la gauche aux alliances vers le centre. Elle milite pour une Europe de la défense et défend l'idée de laïcité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeure de formation, elle est élue sénatrice des Hautes-Pyrénées le puis réélue le . Le , conseillère générale du canton de Saint-Laurent-de-Neste, elle succède au radical François Fortassin (qui le présidait depuis 1992) à la tête du conseil général des Hautes-Pyrénées au bénéfice de l'âge au 3e tour de scrutin. Le , le PRG Michel Pélieu, maire de Loudenvielle et conseiller général du canton de Bordères-Louron lui succède.

À l'occasion des premières élections départementales organisées les 22 et , elle se présente en binôme avec Alain Piaser sous l'étiquette du Parti socialiste sur le nouveau canton no 15 « La Vallée de la Barousse ». À l'issue du second tour de scrutin, avec 47,33 % des voix, le binôme socialiste est finalement battu par le binôme présenté par le Parti radical de gauche[1],[2],[3],[4].

Autres mandats[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Résultats des élections départementales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le ).
  2. JEAN-LOUIS TOULOUZE, « Départementale 65 : la sénatrice socialiste Josette Durrieu battue par Lages-Péraldi (PRG) », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. JEAN-LOUIS TOULOUZE, « Départementale 65 : la sénatrice socialiste Josette Durrieu battue par Lages-Péraldi (PRG) », sur nrpyrenees.fr, (consulté le ).
  4. « pyreneesinfo.fr/actu/departeme… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]