Josette Baïz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Josette Baïz

Naissance (65 ans)
Paris
Activité principale Chorégraphe et pédagogue
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Aix-en-Provence
Années d'activité Depuis 1978
Enseignement Odile Duboc, Jean-Claude Gallotta
Récompenses Trois prix au Concours de Bagnolet
Site internet www.josette-baiz.com

Josette Baïz, née le à Paris, est une danseuse et chorégraphe française de danse contemporaine. Depuis le début des années 1990, elle est particulièrement reconnue pour son travail de pédagogue et de chorégraphe avec les enfants et adolescents au sein du Groupe Grenade basé à Aix-en-Provence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Josette Baïz étudie la danse contemporaine auprès d'Odile Duboc à Aix-en-Provence. Elle s'oriente dès 1978 vers l'enseignement de la discipline, notamment auprès de très jeunes élèves[1]. Au début des années 1980, elle intègre la compagnie de Jean-Claude Gallotta avec lequel elle dansera notamment le célèbre ballet de la Nouvelle danse française, Ulysse[2] en 1981. En 1982, elle remporte le premier prix de chorégraphie, le prix du Ministère de la Culture ainsi que le prix du public au Concours chorégraphique international de Bagnolet[3].

Elle fonde sa première compagnie « La Place blanche », puis en 1989 obtient avec le soutien du ministère de la Culture une résidence dans les quartiers nord de Marseille pour développer des projets chorégraphiques notamment avec les élèves très variés de l'école de la Bricarde[4]. Au contact des enfants et des nouvelles cultures urbaines (notamment le hip-hop et les danses orientales), elle décide de réorienter sa carrière et de travailler désormais avec de très jeunes interprètes (à partir de 6-7 ans jusqu'à 18 ans) au sein du Groupe Grenade qu'elle fonde en 1992 à Marseille/Aix-en-Provence[3],[5],[4],[2]. Le groupe est constitué en moyenne de 50 à 70 danseurs de six à dix-neuf ans[6]. Elle va développer à travers sa compagnie et du Groupe Grenade des collaborations artistiques avec Luc Riolon (Mansouria en 1990), Mourad Merzouki (Rendez-vous en 1997), Jean-Charles Gil (Ballets d'Europe) et Jean-Claude Gallotta (Trois générations en 2003 et la recréation de Ulysse dansé uniquement par des enfants en 2007).

En 1998, elle décide de constituer un répertoire de son travail en créant la Compagnie Grenade, dont les danseurs majeurs sont issus du groupe des enfants[3].

À l'occasion des vingt ans de Grenade, l'ensemble des danseurs Grenade (groupe et compagnie) dansent des chorégraphies données ou créées par des grands noms de la danse contemporaine tels que Jean-Claude Gallotta (Mammame), Angelin Preljocaj (Marché noir), Jean-Christophe Maillot (Miniatures et Vers un pays sage), Michel Kelemenis (Faune), Philippe Decouflé (Codex), Abou Lagraa, et Jérôme Bel (The Show Must Go On)[7],[8],[2]. Cette création signe le début de nombreuses autres collaborations avec des chorégraphes français et internationaux[9]

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

Avec la compagnie la Place blanche (lieux de création)
Avec le groupe Grenade (lieux de création)
Avec la Compagnie Grenade (lieux de création)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fraîche touch pour «West Side Story» par Hervé Gauville dans Libération du 3 août 2004.
  2. a b et c Marie-Christine Vernay, « Avec Josette Baïz, les ados sont pros », Libération, 9 octobre 2014.
  3. a b et c Biographie de Josette Baïz sur le site de la compagnie Grenade.
  4. a et b Dans les quartiers nord, les enfants du groupe Grenade, très pros, créent eux-mêmes leur spectacle, «Imagine», au-delà des genres dans Libération du 28 mai 1998.
  5. Dynamique, inventive: la première création du groupe Grenade animé par Josette Baïz à Marseille par Marie-Christine Vernay dans Libération du 5 décembre 1998.
  6. Marie-Christine Vernay, « La vie stressée des anges », Libération, 25 juillet 2005.
  7. « Josette Baïz - Les 20 ans de Grenade », Télérama, 5 janvier 2012.
  8. « Hommage à la nouvelle danse française », www.danseenseine.org, 23 mai 2012.
  9. Peuvent être cités : Germaine Acogny, Eun-Me Ahn, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, feu-Dominique Bagouet, Claude Brumachon, Nicolas Chaigneau et Claire Laureau, Lucinda Childs, Katharina Christl, Patrick Delcroix, Sharon Fridman, Emanuel Gat, Lucy Guerin, Dominique Hervieu, Damien Jalet, Akram Khan, Sun-A Lee, Blanca Li, Barak Marshall, Aïcha M'Barek et Hafiz Dhaou, Wayne McGregor, Crystal Pite, Angelin Preljocaj, Alban Richard, Richard Siegal, Hofesh Shechter, Wim Vandekeybus et prochainement Ohad Naharin.[réf. nécessaire]
  10. « Le Groupe Grenade ravit « Alice » au pays des merveilles », dansercanalhistorique,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2017)
  11. Arrêté du 9 juillet 2014 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Lien externe[modifier | modifier le code]