Joseph de L'Épine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joseph de L'Épine
Fonctions
Député du Collège du Département
Prédécesseur Lui-même
Successeur Paul André Louis Lemaire (Majorité conservatrice)
Député du Grand Collège du Nord
Prédécesseur Joseph Van Merris-Hynderick (Majorité ministérielle)
Successeur Lui-même
Conseiller général du Nord
(élu pour le Canton du Quesnoy-Ouest)
Prédécesseur André Joseph Locqueneux[1]
Successeur Ferdinand Ernest de l'Épine (Droite)
Conseiller général du Nord
(Sans attribution de Canton)
Prédécesseur Delfosse
Maires du Quesnoy
Biographie
Nom de naissance Marie, Philippe, Ferdinand, Joseph de L'Epine
Date de naissance
Lieu de naissance Le Quesnoy (Généralité de Valenciennes)
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Le Quesnoy (Nord)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique Droite-Légitimiste
Père Ferdinand de l'Epine
Mère Clotilde de Cappy

Joseph de L'Épine
Maires du Quesnoy

Joseph, baron de L'Épine, né le au Quesnoy (Généralité de Valenciennes) et décédé le dans la même ville est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Colonel de la garde nationale et propriétaire, il est maire du Quesnoy et conseiller général du Nord, il est élu député royaliste du Nord en 1827, siégeant dans la majorité soutenant les gouvernements de la Restauration. Il refuse de prêter serment à la Monarchie de Juillet et quitte la vie politique en 1830[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Orn ext chevalier de l'Empire CLH.svg
Blason de Joseph de l'Épine (1er Empire).svg
Chevalier de L'Épine et de l'Empire Lettres patentes du . Chevalier de la Légion d’honneur

D'or à deux fasces de sables treillissées d'argent, mantelé d'azur chargé à dextre d'une tête de lion d'argent et à senestre d'une tour du même, ouverte, ajourée et maçonnée de sable ; un chevron de gueules, chargé du signe des chevaliers légionnaires, brochant sur la partition.[3].

Image Blasonnement
Blason de Joseph de l'Épine (Restauration).svg Sous la Restauration Baron héréditaire par Lettres patentes du  :

D'or chapé d'azur, l'or chargé de deux fasces de sables treillissées d'argent, l'azur chargé à dextre d'une tête de lion d'argent et à senetre d'une tour du même, ouverte, ajourée et maçonnée de sable[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

« Joseph de L'Épine », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]