Joseph de Bimard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph de Bimard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
CarpentrasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Numismate, latiniste, hellénisteVoir et modifier les données sur Wikidata

Joseph de Bimard (nom latinisé en Josephus Bimardus), baron de La Bastie-Montsaléon (ou La Bâtie-Monsaléon), né le à Nîmes et mort le à Carpentras, est un érudit français, helléniste, latiniste et numismate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph de Bimard de La Bastie naît le à Nîmes dans le Royaume de France[1]. Il est fils de Pierre Annibal (1667-1741) et Marie Anne de Flotte de Montauban (1679-1743).

Membre « correspondant honoraire » de l'Académie des inscriptions et belles-lettres de 1737 à 1742, il a publié un « très grand nombre de "dissertations" archéologiques » dans les Mémoires de l'Académie [2]

Il meurt à Carpentras dans le Royaume de France, le [1]. Sa bibliothèque sera vendue aux enchères [3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (la) De vita, rebus gestis, nummis T. Didii consulis et gente Didia, Parergon, Genève, Marc Michel Bousquet, 1730.
  • (éditeur scientifique) Louis Jobert, La science des médailles. Nouvelle édition, avec des remarques historiques & critiques, Paris, de Bure, 1739 ([lire en ligne]
  • « Éclaircissement sur la durée de l'empire de Probus, Carus, Carinus et Numérien, à l'occasion de quelques médailles de Probus », Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles-lettres,‎
  • « Vie de Pétrarque », Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 54,‎
  • (la) Observationes ad nonnulla loca Nov. Thes. veterum inscriptionum cl. v. Lud. Antonii Muratorii, 1765
  • (la) Observationes et epistolae
  • Dissertation sur la vie de saint Louis [2]
  • Légions et cohortes romaines [2]
  • Chronique des rois de Bithynie, déterminée par les médailles [2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Joseph de Bimard (1703-1742) », BnF,
  2. a b c et d Marjorie Jung et Bruno Delmas 2016.
  3. Catalogue de la bibliothèque de feu Monsieur de Bimard, baron de la Bastie Montsaleon, 59 p. (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les provençalistes du XVIIIe siècle. Lettres inédites de Sainte-Palaye, Mazaugues, Caumont, La Bastie », Revue des langues romanes,‎ , p. 65-83 (lire en ligne).
  • François Renié, « Les papiers du baron de la Bastie aux archives de l'Académie des inscriptions et belles-lettres », Journal des savants,‎ , p. 88-93 (DOI 10.3406/jds.1943.2650, lire en ligne).
  • Marjorie Jung et Bruno Delmas, « Bimard dit Le Baron De La Bastie Joseph de », sur L'Annuaire de la France savante XVIIe-XXe, CTHS, .

Liens externes[modifier | modifier le code]