Joseph Villard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villard.
Joseph Villard
Naissance
Décès
Nom de naissance
Joseph Marie Villard
Nationalité
Activités
Autres activités

Joseph Villard, né à Ploaré (Finistère) le , mort à Quimper le , est un photographe et un éditeur français.

Il développe une activité d'éditeur de cartes postales diffusées par la « maison Villard »[1].

Joseph Villard est l'oncle du peintre Abel Villard et le grand-oncle du peintre Robert Paulo Villard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Villard est initié à la photographie par son frère Jean-Marie, qui a été formé par Nadar et Louis Daguerre à Paris[2]. Il reprend l'atelier de photographie créé par son frère Jean-Marie à Quimper[3] et le développe en parcourant la Bretagne, à pied puis à vélo, pour photographier des monuments et des sujets pittoresques. Au fil des années, il constitue une important fonds de plaques photographiques[4].

L'immeuble Ty Kodak à Quimper.

Son fils, Joseph-Marie Villard[5], puis son petit-fils, Joseph-Henri-Marie Villard[6],[7], prennent sa succession. Le magasin Ty Kodak qu'ils font construire en 1933 par l'architecte Olivier Mordrelle est classé monument historique depuis 2006[8]. La maison d'édition quimpéroise « Joseph-Marie Villard père et fils » a produit plus de 7 000 cartes postales référencées[9].

Postérité[modifier | modifier le code]

En 1950, la Maison Villard est vendue à M. Gouiffès qui fait don du fonds des photographies anciennes aux Bâtiments de France. Après avoir fourni 1 000 photos de costumes au musée départemental breton de Quimper, le Service départemental de l'architecture et du patrimoine a créé un site internet permettant la mise en ligne librement accessible de 3 000 clichés tirés du « fonds Villard », autour des thèmes des monuments et des scènes de la vie quotidienne en Bretagne[10]. En 2015, une exposition estivale intitulée l'exposition Villard réunissant 73 photographies en noir et blanc, issues du fonds Villard a lieu dans la salle des fêtes de Douarnenez[11].

Exemples de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph-Marie Villard, Photographies de la Bretagne, Quimper, éditions Calligramme, 1983.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Généalogie de José Chapalain, les personnages de Douarnenez : la famille Villard (consulté le 13/09/2009)
  2. Site Chapalain, page Jean-Marie Villard 1828-1899, notice sur l'exposition du 10 juillet au 22 août 1992 à l'Hôtel de Ville de Douarnenez (consulté le 13/09/2009).
  3. « Invention de la photographie, origines et premiers ateliers quimpérois », site de la mairie de Quimper, (consulté le 1/12/2015).
  4. « Les Villard », site de la mairie de Quimper (consulté le 13/09/2009).
  5. Né le à Quimper, mort le à Nantes.
  6. Né le à Quimper, mort dans la même ville le .
  7. yvesfloch.org
  8. « Notice no PA29000053 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « histoire, les grands éditeurs bretons Joseph-Marie Villard Père et fils » sur cartolis.org (consulté le 13/09/2009).
  10. « Cartes postales anciennes. Le fonds Villard en ligne », Le Télégramme, article du 28 avril 2009 (consulté le 13/09/2009).
  11. Douarnenez. Dernier jour de l'exposition Villard dans la salle des fêtes, sur ouest-france.fr, article du 14 août 2015 (consulté le 1/12/2015).

Lien externe[modifier | modifier le code]