Joseph Selleny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Selleny
Image dans Infobox.
Joseph Selleny en 1858 à Sydney, pendant l'expédition du SMS Novara
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Untermeidling (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Inzersdorf (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Joseph SellényVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Joseph Selleny (également Sellény), né le à Vienne et mort le à Inzersdorf près de Vienne, est un peintre aquarelliste, paysagiste, dessinateur et lithographe autrichien qui fut notamment illustrateur à bord de l'expédition autrichienne autour du monde (1857-1859) de la frégate SMS Novara.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'Académie des beaux-arts de Vienne auprès de Thomas Ender et de Franz Steinfeld. Il fait ensuite un voyage dans le Tyrol du Sud avec son camarade d'études Eduard Ender et les deux jeunes gens gagnent la Lombardie et parviennent à Venise. Il obtient une bourse de l'Académie pour un séjour à Rome et à Naples en 1854-1855.

L'archiduc Ferdinand Maximilien (1855)

Il est présenté à l'archiduc Ferdinand Maximilien qui apprécie ses œuvres et grâce à lui participe comme dessinateur à l'expédition du SMS Novara qui fait le tour du monde en 1857-1859, sous le commandement du capitaine v. Wüllerstorf-Urbair. Il produit au cours de cette expédition plus de deux mille aquarelles, esquisses et dessins qui représentent les paysages et les indigènes rencontrés et qui à son retour lui valent un grand succès. De plus, il fait des gravures de l'expédition dans plusieurs journaux de l'époque. Il ne se contente pas de ses pinceaux et de ses crayons, mais il photographie également quantité de vues, à cette époque des débuts de la photographie qui constituent aujourd'hui un véritable trésor. La publication du rapport de l'expédition en vingt-et-un volumes augmente encore sa notoriété, car nombre des deux cent-vingt-quatre illustrations de la première édition s'inspire de ses dessins. Le livre est rapidement traduit et constitue un des gros succès de librairie avec trente mille exemplaires achetés dans l'Autriche du XIXe siècle, mais également dans d'autres contrées germanophones.

L'archiduc Ferdinand Maximilien l'invite ensuite à l'accompagner pendant son voyage en Afrique du Nord, au Cap Vert, aux Canaries et au Brésil.

Il se fait aussi un nom en dessinant des projets de parcs paysagers, comme celui du Stadtpark de Vienne (1862) ou bien du château de Miramare, propriété de l'archiduc à Trieste. L'archiduc est fusillé en 1867 par les révolutionnaires après avoir été couronné empereur du Mexique. En 1873, Selleny reçoit de la famille impériale la commande des fresques de la Kaiservilla de Bad Ischl.

L'artiste se plaît à mettre en scène des paysages poétiques avec une grande maîtrise de son art. Il peint à l'aquarelle directement sur motif, puis travaille à son atelier.

Il tombe malade (dépression) et s'installe dans le Tyrol du Sud où il peint le plus souvent à l'huile des paysages imposants. Wüllerstorf-Urbair est installé également à proximité. À son retour dans la capitale impériale, il souffre de plus ou plus de ses nerfs fragiles et doit être accueilli dans une maison de repos à Inzersdorf, où il meurt à l'âge de cinquante-et-un ans.

Il est enterré au cimetière central de Vienne. Une rue du district de Leopoldstadt à Vienne lui est dédiée.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Aquarelle d'un aborigène (1858)
  • Die Insel St. Paul (L'île Saint-Paul)
  • Madeira (Madère)
  • Felsentempel von Mahamalaipur (Temple sur une falaise de Mahamalaïpour)
  • Aroideengruppe (Groupes d'aroideae)
  • Kap der Guten Hoffnung (Le Cap de Bonne-Espérance)
  • Australischer Urwald (Forêt vierge australienne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Constantin von Wurzbach, Selleny, Joseph, in: Biographisches Lexikon des Kaiserthums Oesterreich. vol. 34. Verlag L. C. Zamarski, Vienne, 1877, pp. 58–66.
  • (de) Hermann Arthur Lier, Selleny, Joseph, in: Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol., Duncker & Humblot, Leipzig, 1891, pp. 685 sq.
  • (de) Liselotte Popelka, Ein österreichischer Maler segelt um die Welt. Joseph Sellény und seine Aquarelle von der Weltreise der Novara, Böhlau, Graz, 1964.
  • (de) Katalog zur Sonderausstellung im Bezirksmuseum Meidling: Ein Meidlinger Maler segelt um die Welt. Joseph Selleny (1824–1859). 110 Jahre Weltumsegelung der Novara (1857–1859), im Rahmen der Wiener Festwochen, 1967.
  • (de) G. Wimmer, Selleny (Seleny) Joseph, in: Österreichisches Biographisches Lexikon 1815–1950 (ÖBL), vol. 12., Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften, Vienne, 2005, (ISBN 3-7001-3580-7), pp. 159 sq.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]