Joseph Sauveur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Sauveur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Chaire
Domaines
Membre de
Archives conservées par
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:73118 (Hs))Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph Sauveur (né à La Flèche le et mort à Paris le ) est un physicien français, fondateur de l'acoustique musicale et inventeur du terme[1].

Né muet, il le resta jusqu'à l'âge de 7 ans (la légende dit qu'il était sourd)[1]. Il devint professeur de mathématiques au Collège de France en 1686, puis fut élu à l'Académie des Sciences en 1696.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses travaux en acoustique poursuivent les recherches de René Descartes et du père Marin Mersenne ; ils inspirent après lui Jean-Philippe Rameau, le père de l'harmonie classique qui y trouve les fondements de sa théorie[2].

Sauveur a notamment étudié les ondes stationnaires, mises en évidence sur une corde vibrante par de légers cavaliers en papier demeurant immobiles à l'endroit des nœuds. Il a utilisé le phénomène de battement pour déterminer de proche en proche la fréquence des sons musicaux, établissant une gradation absolue des sons fondée sur leur fréquence. Il s'est ensuite appliqué à définir la notion de tempérament musical.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Sur la détermination d’un son fixe. in: Histoire de l'Académie Royale des sciences 1700
  • Principes d'acoustique et de musique, ou système général des intervalles des sons. in: Mémoires de l'Académie Royale des sciences 1701 ici
  • Application des sons harmoniques à la composition des jeux d'orgues. in: Mémoires... 1702
  • Méthode générale pour former des systèmes tempéré de musique, et du choix de celui qu'on doit suivre. in: Mémoires... 1707
  • Table générale des systèmes tempérés de musique. in: Mémoires... 1711
  • Rapports des sons des cordes d'instruments de musique, aux flêches des cordes; et nouvelles déterminations de sons fixes. in: Mémoires... 1713
  • Franck Jedrzejewski, Athanase Papadopoulos, Joseph Sauveur : Écrits sur la musique et l’acoustique, édition critique, avec commentaires et notes, Hermann, Paris, 2021. (ISBN 9791037006844) contient la publication du manuscrit de 1697 : Traité de la théorie de la musique et les autres textes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacques Chailley, Expliquer l'harmonie ?, Editions Rencontre, 1967 (ISBN 2-7384-3964-0), Edition L'Harmattan, collection Les Introuvables, 2006, p. 46
  2. Cf. Brigitte Van Wymeersch, Descartes et l'évolution de l'esthétique musicale, Sprimont (Belgique), Mardaga, , 192 p. (ISBN 2-87009-696-8, lire en ligne), « Les cartésiens et l'esthétique de Descartes », p. 153.

Sources[modifier | modifier le code]