Joseph Rosny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Rosny
Description de l'image Portrait de Joseph Rosny (1771-1814).jpg.
Nom de naissance Antoine-Joseph-Nicolas de Rosny
Naissance
Paris
Décès (à 43 ans)
Valenciennes
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Mouvement Révolution française
Genres

Œuvres principales

  • Firmin ou le Jouet de la fortune
  • Joseph et Caroline ou le Berger de la Sologne
  • Le Péruvien à Paris
  • Les Infortunes de la Galetierre pendant le régime décemviral
Signature de Joseph Rosny

Joseph Rosny (Antoine-Joseph-Nicolas de Rosny) est un écrivain français né le 29 août 1771[1] à Paris et mort le 21 octobre 1814 à Valenciennes[2]. Il est l'auteur de pièces de théâtre et de nombreux romans, parmi lesquels Firmin ou le Jouet de la Fortune (1798) dans lequel il raconte ses propres difficultés à se faire publier pendant la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Antoine-Joseph-Nicolas de Rosny est né à Paris le 29 août 1771[3]. Sa mère était Marie-Françoise Le Roy, fille aînée de François Le Roy de la Faudignère, dentiste et inventeur d'un élixir odontalgique. Dans son testament, celui-ci indique qu'il reconnaît l'enfant comme son petit-fils, alors même que celui-ci est né avant le mariage de sa fille avec «le Sr Prunot de Rosni[4]». Celui-ci était l'un des directeurs employés dans les services centraux des fermes du Roi[1]. D'après une note Léon de Rosny, il s'appelait Antoine-Nicolas Prunaut (ou Prunol) de Rosny et serait mort en 1794[5]. Si l'on en croit les Mémoires de Madame de Rosny, il aurait déshérité son fils «en raison de ses opinions politiques en faveur de Voltaire, Jean-Jacques Rousseau et autres Encyclopédistes[6]». Les Mémoires de mes vingt-cinq ans, publiés par Joseph Rosny en 1796 puis transformés en roman sous le titre Joseph et Caroline l'année suivante racontent en effet l'histoire d'un jeune homme en rupture avec sa famille, jusqu'à la mort du père, des suites d'une maladie, en 1794. Dans sa brochure Au gouvernement français, publiée en l'an X (1802), Joseph Rosny fait de cette rupture un argument pour prouver qu'il a abandonné volontairement les privilèges de l'Ancien régime en renonçant «à un emploi de 40 000 liv[res] dont [son père] était revêtu depuis près de soixante ans, et dont la survivance [lui] était promise[7]».

Il se marie une première fois avec Anne Geneviève Caroline Serrier. Le couple a plusieurs enfants. En 1809, il se marie en seconde noces à Valenciennes avec Isbergue Hécart, fille de Gabriel Hécart.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il mène une carrière militaire où il devient soldat au régiment de Vexin en 1788 puis sergent fourrier en 1789[1].

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Il publie en 1789 son premier ouvrage, Ulamor et Feltidie, un roman « féérique » et « allégorique »[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Joseph et Caroline, ou Le berger de la Sologne, Paris, 1797[8]
  • Firmin ou le Jouet de la Fortune, Pigoreau, Paris, 1798[9]
  • Les infortunes de la Galetierre pendant le régime décemviral, 1798[10]
  • Au gouvernement français, 1801-1802[11]
  • Le Péruvien à Paris, Paris, 1801[12]
  • Le bonheur rural, ou Tableau de la vie champêtre, Poisson, Paris, 1801[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jean-Luc Chappey, « Les tribulations de Joseph Rosny (1771-1814) questions sur le statut de l’écrivain en révolution », Annales historiques de la Révolution française, no 356,‎ , p. 119–142 (ISSN 0003-4436 et 1952-403X, DOI 10.4000/ahrf.10625, lire en ligne)
  2. Charles Weiss, « Rosny (Antoine-Joseph-Nicolas de) », dans Biographie universelle, ancienne et moderne, t. 39, Paris, L. G. Michaud, (lire en ligne), p. 34-37
  3. Joseph Rosny, Au gouvernement français, Autun, impr. de P.-P. Dejussieu, an x, 31 p. (lire en ligne), p. 3
  4. Pierre Baron, « Une famille de dentistes au XVIIIème siècle : les Leroy de la Faudignère », Histoire des sciences médicales, vol. XXXVI-1,‎ , p. 61 (lire en ligne)
  5. Bénédicte Fabre-Muller, Pierre Leboulleux et Philippe Rothstein, Léon de Rosny 1837-1914: De l'Orient à l'Amérique, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 9782757408940), p. 331
  6. Cité par Bénédicte Fabre-Muller, Pierre Leboulleux et Philippe Rothstein, Léon de Rosny 1837-1914: De l'Orient à l'Amérique, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 9782757408940), p. 401
  7. Joseph Rosny, Au gouvernement français, Autun, impr. de P.-P. Dejussieu, an x, 31 p. (lire en ligne), p. 10
  8. Rosny, Joseph de (1771-1814). Auteur du texte, « Joseph et Caroline, ou Le berger de la Sologne , mémoires d'un jeune homme fidèlement rédigés par lui-même, histoire véritable, par un officier de la Légion des Ardennes », sur Gallica, (consulté le 14 octobre 2018)
  9. « Firmin ou le Jouet de la fortune - Wikisource », sur fr.wikisource.org (consulté le 14 octobre 2018)
  10. Rosny, Joseph de (1771-1814). Auteur du texte, « Les infortunes de La Galetierre pendant le régime décemviral ... par A.-J. Rosny », sur Gallica, 1798-1799 (consulté le 14 octobre 2018)
  11. Rosny, Joseph de (1771-1814). Auteur du texte, « Au gouvernement français », sur Gallica, 1801-1802 (consulté le 14 octobre 2018)
  12. JOSEPH DE ROSNY, Le Péruvien À Paris, Hachette Livre - BNF, (ISBN 9782013633000, lire en ligne)
  13. Rosny, Joseph de (1771-1814). Auteur du texte, « Le bonheur rural, ou Tableau de la vie champêtre , poème en 12 livres et en prose, par Joseph Rosny,... », sur Gallica, (consulté le 14 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :