Joseph Roduit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Roduit
Image illustrative de l’article Joseph Roduit
Biographie
Naissance
à Saillon
Ordre religieux Congrégation des chanoines réguliers de Saint-Maurice d'Agaune
Ordination sacerdotale
Décès (à 76 ans)
à Saint-Maurice
Abbé de l'Église catholique
Bénédiction abbatiale par Mgr Henri Salina (de)
Abbé mitré nullius dioecesis de Saint-Maurice
Autres fonctions
Fonction religieuse
  • Prieur de l'Abbaye (1984-1994)
  • Maître des novices (1994-1999)
Fonction laïque

Blason
« Via, Veritas, Vita »
« Voie, Vérité, Vie »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph Roduit c.r.a., né le à Saillon (canton du Valais) et mort le à Saint-Maurice (canton du Valais), est le 94e Père Abbé (abbé mitré nullius dioecesis), de l'abbaye territoriale de Saint-Maurice d'Agaune en Suisse de 1999 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Roduit entreprend une formation de théologie à l'université de Fribourg avant de devenir prêtre. Il devient chanoine régulier de saint Augustin le et est ordonné prêtre le . Il officie alors dans le diocèse de Sion, à Vollèges et Bagnes, puis continue son ministère à l'abbaye de Saint-Maurice, comme prieur puis maître des novices. Il est élu Père Abbé de l'abbaye le . Son élection est confirmée par le Saint-Siège le de la même année et il reçoit la bénédiction le [1].

Il est actif au sein de la conférence des évêques suisses dans plusieurs dicastères, notamment celui des aumôneries spécialisées qui est entre autres en charge dans le monde de la santé, les foyers et homes, le service de contact pour homosexuels ; et celui des missions[2]. Il est aussi actif dans les commissions du service de contact pour homosexuels et du conseil missionnaire catholique suisse[2].

Le , Joseph Roduit fête ses 75 ans. Il présente alors sa démission auprès du pape François. Ce dernier l'accepte et rend sa réponse le . Joseph Roduit se sent alors « soulagé »[3]. Il continue de gérer la communauté des chanoines ainsi que l'abbaye en tant qu'administrateur apostolique de l'abbaye et, à ce titre, convoque un chapitre qui désigne son successeur que le pape doit ratifier. Cette succession intervient en pleine année jubilaire de la communauté qui fête ses 1 500 ans, ce qui est, selon le Père Joseph Roduit, une bonne chose[4]. Le chanoine Jean Scarcella lui succède le près avoir été élu le [5].

Le , jour même de son 76e anniversaire, il décède à la clinique Saint-Amé à Saint-Maurice où il était hospitalisé[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Chrétiens jusqu'au bout des doigts. Guide pratique pour la prière et la vie chrétienne, coll. Spiritualité en poche, Saint-Augustin ()

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Abbot Joseph Roduit, C.R.A. » (consulté le )
  2. a et b « Mgr Joseph Roduit : Père-Abbé de Saint-Maurice » (consulté le )
  3. Pierre Pistoletti, « Mgr Roduit: "Je suis soulagé" », portail catholique suisse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. ATS, « St-Maurice: la démission de Mgr Roduit acceptée par le pape François », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Mgr Jean Scarcella, nouvel Abbé de Saint-Maurice » [PDF], Dossier de presse, sur abbaye-stmaurice.ch, Abbaye de Saint-Maurice, (consulté le )
  6. Maurice Page, « Décès de Mgr Joseph Roduit, Abbé émérite de Saint-Maurice », portail catholique suisse,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]