Joseph Roëttiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roëttiers.
Joseph Roëttiers
Portrait de Joseph Roëttiers gravé par Cornelis Vermeulen d'après Nicolas de Largillière.
Portrait de Joseph Roëttiers gravé par Cornelis Vermeulen d'après Nicolas de Largillière.

Titre Graveur général des monnaies de France
(1682-1703)
Prédécesseur François Varin (1673-1681)
Successeur Norbert Roëttiers (1703-1726)
Biographie
Naissance
Anvers
Décès
Paris

Joseph Roëttiers, né à Anvers en 1635 et mort à Paris en 1703, est un médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Roëttiers descend d'une grande et illustre famille de graveurs de médailles flamands. Fils de Philip Roëttiers, frère de Jean Roëttiers (1631-1703) et de Philippe Roëttiers (1640-1718), et père de Joseph Charles Roëttiers (1693-1779), qui sont tous médailleurs.

Il est le père de Joseph Charles Roëttiers (1691 - 1779), médailleur français.

Il a commencé sa carrière comme graveur-assistant à la Monnaie de Londres au début des années 1670.

Il part ensuite pour la France, où il obtient le poste de Graveur général en 1682. Il devint « graveur particulier » de la Monnaie de Paris de 1694 à 1703. Il est le créateur de plusieurs types monétaire de Louis d'or et d'écu d'argent :

  • Louis d'or à la perruque (1683-1689), Écu au jabot (1683-1685) et Écu blanc à la perruque (1684-1689) ;
  • Louis d'or à l'écu (1690-1693) et Écu aux 8 L (1690-1693) ;
  • Louis d'or aux 4 L (1693-1700) et Écu aux palmes (1693-1701) ;
  • Louis d'or aux 8 L et aux insignes (1700-1704) et Écu aux insignes (1701-1704).
Écu Louis XIV (1702).

Joseph Roëttiers, qui fut nommé « Premier graveur de l’histoire en médailles », fut l'un des tout premiers artistes à contribuer à la création des séries de médailles de Louis XIV, vers 1680. Dans ce travail, il collabora avec Jean Mauger, Henri Roussel, Michel Molart et d'autres.

Dans le domaine des médailles, on lui connaît entre autres les œuvres suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Jal, Dictionnaire critique de biographie et d’histoire, Paris, 1872.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :