Joseph Oller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Oller

Josep Oller i Roca dit Joseph Oller est un homme de spectacle espagnol né à Terrassa (Catalogne) le et mort à Paris le . Il est entre autres cofondateur du Moulin-Rouge avec Charles Zidler et responsable de la promenade de la Vache enragée ou Vachalcade en 1896.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Oller arrive à Paris avec ses parents à l'âge de deux ans. Il y fait ses études, sans aller, semble-t-il, bien loin.

Il invente le pari mutuel avec Charles de Morny, propriétaire des champs de courses de Maisons-Laffitte, qu'il a fait édifier en un lieu permanent en aménageant des tribunes afin d'organiser sur ce site une réunion de courses, le 6 juin 1878. Il faut attendre 1886 pour que la Société sportive d'encouragement obtienne la gestion des courses hippiques de Maisons-Laffitte.

En 1888, Oller installe boulevard des Capucines des montagnes russes. Il est en 1889 le cofondateur avec Charles Zidler du bal du Moulin-Rouge et l'un des créateurs du music-hall. En 1896, il est responsable de la première promenade de la Vache enragée ou Vachalcade, cortège carnavalesque montmartrois organisé en réponse comique à la renaissance du cortège de la promenade du Bœuf Gras, qui reparait cette année-là après une longue interruption.

Joseph Oller a à son actif l’acquisition du bal Mabille, la création de l'hippodrome de la rue de l'Alma[1], des Fantaisies Oller et divers grands prix. Il crée aussi le théâtre des Nouveautés, la piscine Rochechouart et le Nouveau Cirque, qui laissera place à la salle Pleyel, ainsi que les « Jardins de Paris ».

À la place des montagnes russes du boulevard des Capucines, il fait construire l'Olympia, inaugurée le 12 avril 1893 par La Goulue.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise (2e division)[2], non loin de la tombe de Gilles Margaritis, créateur de La Piste aux étoiles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Un hippodrome n'était pas alors un champ de courses mais une sorte de cirque où se donnaient des spectacles équestres.
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père-Lachaise, Mémoire et Documents,‎ (ISBN 978-2914611480), p. 609