Joseph Mitchell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mitchell.
Joseph Mitchell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Joseph Quincy Mitchell, né le à Fairmont et mort le à New York, est un écrivain et journaliste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est connu pour ses portraits écrits avec grand soin de personnes en marge de la société, en particulier dans et autour de la ville de New York. Son travail a été publié notamment dans The New Yorker. Mitchell a souffert du blocage de l'écrivain plusieurs décennies[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

Mitchell apparaît dans l'un des jeux vidéo de la série Blackwell.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) Joseph Mitchell, My Ears Are Bent, Vintage Books, (ISBN 978-0375726309)
  • (en) Joseph Mitchell, McSorley's Wonderful Saloon, Pantheon Books, (ISBN 978-0375421020)
  • (en) Joseph Mitchell, Old Mr. Flood, MacAdam/Cage, (ISBN 978-1596921146)
  • (en) Joseph Mitchell, The Bottom of the Harbor, Pantheon Books, (ISBN 978-0375714863)
  • (en) Joseph Mitchell, Joe Gould's Secret, Modern Library, (ISBN 978-0679601845)
  • (en) Joseph Mitchell, Up in the Old Hotel and Other Stories, Pantheon Books, (ISBN 978-0679412632)
  • Joseph Mitchell, Le Secret de Joe Gould, Calmann-Levy, 2000/ Édition Autrement, 2012 (ISBN 2746733676)
  • Joseph Mitchell, trad. de François Tizon, Street Life, Revue Incise 1., 2014 (ISBN 978-2-9549231-0-9)
  • Joseph Mitchell, trad. de François Tizon, Dans le bras d'eau et Par les passés, Revue Incise 2., 2015 (ISBN 978-2-9549231-1-6)
  • Joseph Mitchell, trad. de Bernard Hœpffner, Le Merveilleux Saloon de McSorley : récits new-yorkais, Bienne, Suisse, Diaphanes, 2016 (ISBN 978-2-88928-021-6)
  • Joseph Mitchell, trad. de François Tizon, Au haut du vieil hôtel, Revue Incise 3., 2016 (à paraître) (ISBN inconnu)
  • Joseph Mitchell, trad. de François Tizon, Street Life - récits, Trente-trois morceaux, 2016 (à paraître) (ISBN 979-10-93457-04-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le journaliste qui mettait plusieurs années à écrire ses articles », sur bigbrowser.blog.lemonde.fr, (consulté le 23 mai 2015).