Joseph Milik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Milik
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion

Józef Tadeusz Milik (24 mars 19226 janvier 2006) était un prêtre catholique originaire de Pologne et archéologue spécialisé de la Bible connu pour avoir découvert, traduit et publié les fragments en araméen du livre de Hénoc[1] et autres Manuscrits de Qumrân, en collaboration avec Dominique Barthélemy, Carra de Vaux et plus.

Multilingue, Milik parlait le russe, l'italien, le français, l'allemand, l'anglais, outre le polonais, ainsi que plusieurs langues mortes.

Principales étapes de sa vie[modifier | modifier le code]

  • 1957 : il publie "Dix ans de découvertes dans le désert de Juda"
  • 1969 : il se marie, quitte la prêtrise et déménage à Paris
  • 1976 : il publie "Les livres d'Hénoch: fragments araméens"

Milik a travaillé comme chercheur au Centre national de la recherche scientifique jusqu'à sa retraite en 1987.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Milik (1957). Dix ans de découverte dans le désert de Juda | Discoveries in the Judean Desert
  • Milik (1972). Milki-sedeq et Milki-resa dans les anciens écrits juifs et chrétiens.
  • Milik (1976). The Books of Enoch: Aramaic Fragments Qumran Cave 4 in collaboration with Black M.
  • Milik (1978). Écrits préesséniens de Qumran : d’Hénoch à Amram.
  • Martinez/Tigchelaar (1999). The Dead Sea Scrolls Edition [Hénoc au pays des aromates, pp.413,425,430]; Caves 1 to 11 & more, with Aramaic frag. and English translation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les fragments araméens découverts par Milik dans la grotte 4 de Qumran sont venus corroborer le texte en guèze (intégral) du livre de Hénoc rapporté d'Abyssinie en Europe par James Bruce (Travels to discover the source of the Nile in years 1768 / 1773)

Liens externes[modifier | modifier le code]