Joseph Meissonnier (guitariste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meissonier.
Ne doit pas être confondu avec Joseph Meissonnier.
Joseph Meissonnier
Meissonnier-jeune-methode-guitare.jpg

Page de couverture de la méthode de guitare publiée en 1820 par Joseph Meissonnier

Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
Meissonnier JeuneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Joseph Meissonnier (né en à Marseille et mort en ), dit aussi Meissonnier Jeune, est un guitariste classique, arrangeur et compositeur, ainsi qu'un important éditeur musical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Meissonnier apprend la guitare grâce à son frère aîné, Antoine Meissonnier (1783-1857), lui-même guitariste et éditeur[1]. Monté à la Capitale, il enseigne longuement l'instrument, avant de reprendre le fonds de commerce d'un marchand de musique, Corbaux, au no 28 de la rue Dauphine à Paris[1].

Il arrange de nombreuses pièces, en particulier d'opéra, pour la guitare. Il compose également des airs devenus classiques, dont certains ont été publiés: Trois duos pour guitare et violon; Trois rondeaux; Airs connus pour guitare seule, op. 2 et 4; Airs d'opéra variés; Contredanses. Il rédige deux méthodes de guitare.

Joseph Meissonnier s'est beaucoup investi dans une activité d'édition, comme son frère avec qui on le confond parfois (Fétis remarque[1] que Whistling les confond allègrement dans son catalogue général de la musique imprimée). On le retrouve à partir de 1821 à Paris (rue Dauphine) sous le nom de « J. Meissonnier » jusqu'en 1840, puis de « Meissonnier Jeune » de 1841 à 1845, puis de « J. Meissonnier et Fils » ou « J. Meissonnier Fils » de 1845 à 1860 (son fils Édouard étant entré dans l'affaire, et y ayant « fait une fortune considérable » selon Fétis[1]). En 1860, le fond Meissonnier est cédé à l'éditeur E. Gérard et Cie[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Meissonnier, Méthode de guitare ou lyre, Paris, J. Meissonnier, , 99 p. (lire en ligne)
  • Joseph Meissonnier, Méthode complète pour la guitare, contenant cent morceaux choisis et classés progressivement, Bordeaux, Philibert, (lire en ligne)

Arrangements (documents en ligne)[modifier | modifier le code]

  • Amédé[e] de Beauplan (texte), Meissonnier jeune (arrangement guitare), Dormez donc mes chères amours. Romance à une ou deux voix, Paris, S. Gaveaux, , 3 p. (lire en ligne)
  • Amédé[e] de Beauplan (texte), Gluck (musique), Berton fils (arrangement voix), Meissonnier jeune (arrangement guitare), L'Anglaise en diligence, Paris, J. Meisssonnier, , 2 p. (lire en ligne)
  • Sylvain Blot (texte), Édouard Bruguière (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), L'ami Charlot, Lyon, Arnaud, , 3 p. (lire en ligne)
  • Paulin Saint-Elme Champ (texte), Édouard Bruguière (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), Adieux d'Isaure à la brigantine : romance, Paris, J. Meissonnier, , 3 p. (lire en ligne)
  • Antoine Romagnesi (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), L'amante aveugle : romance, Paris, Meissonnier Jeune, 182?, 3 p. (lire en ligne)
  • Antoine Romagnesi (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), Duo, tiré d'un opéra inédit, Paris, Bressler, , 2 p. (lire en ligne)
  • M. Millevoye (texte), Georges-Joseph-Laurent Lambert (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), L'amour vrai : romance, Paris, S. Gaveaux, , 2 p. (lire en ligne)
  • Eugène Scribe et Melesville (texte), Daniel-François-Esprit Auber (musique), Meissonnier jeune (arrangement guitare), Concert à la Cour. Opéra-comique en un acte. Comprend : N°2. Comme il me lançait une oeillade (2 p. n. ch.) – N°5. Le charlatan (4 p.), Paris, Frère, , 4 p. (lire en ligne)
  • Joseph Meissonnier, Andante Affettuoso, 1 p. (lire en ligne)

Arrangements (autres)[modifier | modifier le code]

  • Trois duos pour guitare et violon, Paris: Hanry
  • Trois rondeaux, Paris: Hanry
  • Airs connus pour guitare seule, op. 2 et 4, Paris: Ph. Petit
  • Airs d'opéra variés, Paris: Hanry, Dufaut et Dubois
  • Contredanses, Paris: Hanry, Dufaut et Dubois

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Paris : Firmin Didot (lire en ligne)
  2. (en) « J. Meissonnier - IMSLP/Petrucci Music Library: Free Public Domain Sheet Music », sur imslp.org (consulté le 9 mars 2017)