Joseph Matar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Matar

Joseph Matar (Joseph Toufic Matar)(جوزف مطر), né le 3 août 1935 à Jounieh est un peintre et poète libanais d'expression française, ancien professeur d'Art à l'Institut des Beaux Arts de l'Université Libanaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études au Liban[modifier | modifier le code]

Il est né dans la ville de Jounieh au Liban et ses œuvres sont très imprégnées du paysage de cette ville, riche en maisons traditionnelles libanaises, construites en pierres taillées et disposant de toits en briques rouges. Après ses études primaires et secondaires au Collège des Frères Maristes de Jounieh, il intégra l'École Supérieure des Lettres à Beyrouth (1955-1957) puis suivit des cours d'anatomie à la Faculté de Médecine de Beyrouth (1958-1959) et des cours au centre Culturel Italien de Beyrouth (1955-1957). En parallèle à ces études, Il fut l'élève de grands peintres libanais, successivement de Omar Onsi (1951-1961), Georges Corm (1958-1961), Rachid Wehbé (1956-1961).

Bourses et études à l'étranger[modifier | modifier le code]

Il reçut des bourses qui lui ont permis d'approfondir ses talents artistiques à l'étranger, ainsi, il effectua les séjours suivants

  • Madrid, 1961-1963.
  • Paris, 1963.
  • Rome, 1973.
  • Paris, 1985.

Il obtient le Diplôme de Hautes Études de peinture de l'Université de Madrid et de l'École San Fernando des Beaux Arts (1961 à 1963), un Doctorat de 3e cycle de l'Université de Paris VII (1984). « Arts plastiques: technologies et expression picturales » et un Doctorat d'État en 1999 de l'Université Libanaise.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à Andrée Nakhlé et a 4 enfants : Madona, Marina, William et Jean-Pierre. Il maîtrise l'arabe, le français, l'espagnol et l'anglais. Il est aussi détenteur de la nationalité française.

Expositions artistiques[modifier | modifier le code]

Plus de soixante-cinq expositions particulières au Liban et dans le monde.

  • 1961 - Salon privé, Jounieh.
  • 1964 - Hôtel Carlton, Beyrouth.
  • 1965 - 1er salon d’Art Sacré, Université Saint Joseph, Beyrouth.
  • 1966 - Salon d’Art Sacré, Séminaire de Ghazir.
  • 1967 - Hôtel de ville de Jounieh.
  • 1968 - Hôtel Carlton, Beyrouth.
  • 1970 - Université Saint Joseph, Beyrouth.
  • 1971 - Ville de Ajaltoun.
  • 1972 - Université Saint Joseph, Beyrouth.
  • 1973 - Hôtel Carlton, Beyrouth.
  • 1974 - Centre Culturel Hispanique, Beyrouth.
  • 1976 - Août: au Zahle-Club de Sao Paolo - Brésil.
  • 1976 - Juillet: au Monte Libano de Rio de Janeiro, Brésil.
  • 1976 - Septembre: à Bello Horizonte - Brésil.
  • 1977 - Centre Culturel de Jounieh.
  • 1977 - Galerie du Drap d’Or, Cannes - France.
  • 1978 - Grotte aux poissons, Jounieh.
  • 1979 - Casino du Liban.
  • 1979 - Exposition d’aquarelles à l’A.T.C.L, Jounieh.
  • 1980 - Mai : Conseil supérieur de culture et de science - Kuwait.
  • 1980 – Mai, juin : Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1980 - Décembre: Sainte Rafca, Jal El Dib.
  • 1981 - Avril: Centre Culturel Hispanique, Beyrouth.
  • 1982 - Mai: Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1983 - Février: Centre Culturel Hispanique, Beyrouth.
  • 1984 - Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1986 - Centre Culturel Hispanique, Beyrouth.
  • 1987 - Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1988 - Centre Culturel de Miziara.
  • 1989 - Décembre: au Palais Présidentiel, Baabda.
  • 1990 - Activités de courtes durées dans plusieurs villes - Liban.
  • 1991 - Avril: Dessins et études – Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1991 - Septembre: Aquarelles, Kano - Nigeria.
  • 1992 - Février: Aquarelles, Côte d’Ivoire.
  • 1993 - Novembre: Foyer Franco-libanais, Paris.
  • 1995 - Juin: Galerie Le Prisme, Jal El Dib.
  • 1996 - Février: Galerie Jade, rue des Trois-Mariés, Lyon - France.
  • 1996 - Juin: Galerie Matignon, Sin El Fil.
  • 1996 - Avril, mai: Mairie du 8e arrondissement, Lyon - France.
  • 1996 - Octobre: Centre d’échange culturel Elac, Lyon - France.
  • 1996 - Octobre: novembre: Cité des artistes, Morestel - France.
  • 1997 - Mars: Galerie Echos, Jounieh, Liban.
  • 1997 - Novembre: Galerie Jade, rue des Trois Mariés, Lyon - France.
  • 1998 - Mai: Société Générale Libano Européenne de Banque - Sin El; Fil.
  • 1999 - Janvier: Table d’hôte des caves de France
  • 1999 - Mai: Artisanat, Jounieh
  • 2000 - Juin: Artisanat Libanais - Jounieh
  • 2001 - Mars: Villa Sursok Beyrouth
  • 2001 - Décembre: Hôtel de Ville – Jounieh
  • 2002 - Octobre: E.A.U. Abou Dhabi
  • 2002 - Novembre: A.D.G. Galerie – Beyrouth
  • 2003 - Décembre: Hôtel Intercontinental Phoenicia – Beyrouth
  • 2003 - Décembre: Hôpital Libanais – Beyrouth
  • 2004 - Août: Soirée Musicale Beit Chabeb
  • 2004 - Décembre – Galerie Surface Libre – Jal El Dib
  • 2005 - Septembre – Al Riad, Arabie Saoudite du 27 septembre au 9 octobre 2005.
  • 2006 - Juin: Université du Moyen-Orient, Beyrouth, Liban.
  • 2006 - Octobre - Galerie Surface Libre, Jal el Dib, Liban
  • 2007 - Décembre - (Sépia) Hôpital Libanais – Beyrouth
  • 2008 - Août, Centre des Arts et métiers, Byblos Liban
  • 2009 - Août, Centre culturel à Mtein, Liban
  • 2010 - Juillet, Fondation Safadi, Tripoli
  • 2010 - Septembre, Centre culturel à Bikfaya
  • 2010 - Décembre, Palais des Nations unies à Genève, Suisse
  • 2013 - Octobre, Unesco Beyrouth, Liban

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • En juillet 2001, Joseph Matar a reçu le prix "International library of poetry" (Library of Congress (ISBN 0-7951-5062-8))
  • En novembre 2003, le prix "Said Akl" (Liban)
  • En octobre 2008, le prix "Mubadarat" à Beit Anya Harissa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]