Joseph Martinez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Josef Martínez et Martínez.
Joseph Martinez
Description de cette image, également commentée ci-après
Joseph Martinez (vers 1907).
Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Période active années 1900
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Oran, Algérie
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Prédilection barres parallèles
barre fixe
Club L'Oranaise
Identifiant FIG 578Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès senior
Or Ar. Br.
Championnats du monde 10 1 -

Joseph Martinez, ou Josef Martinez, est un gymnaste français, né le à Oran (Algérie).

Il est le sportif français le plus titré aux championnats du monde de gymnastique artistique, avec dix médailles d'or. Toutefois, peu de pays participaient aux championnats du monde dans les années 1900.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Oran, il est le fils d’Éloi José Martinez, menuisier et de Maria Visitacion Josefa Jareno, tous deux d'origine espagnole. Il a été naturalisé français. Il épouse Anne Barbet le à Oran. Ensemble ils ont eu quatre filles.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Aux Jeux olympiques de Paris en 1900 il est 7e au concours général individuel.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

À Anvers en 1903, il cumule cinq médailles d'or :

  • Médaille d'or, monde médaille d'or au concours général par équipes ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or au concours général individuel ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or aux anneaux ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or aux barres parallèles ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or à la barre fixe.

À Bordeaux en 1905]] il obtient trois médailles :

  • Médaille d'or, monde médaille d'or au concours général par équipes ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or aux barres parallèles ;
  • Médaille d'argent, monde médaille d'argent à la barre fixe.

À Turin en 1909 il obtient trois nouvelles médailles :

  • Médaille d'or, monde médaille d'or au concours général par équipes ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or aux barres parallèles ;
  • Médaille d'or, monde médaille d'or à la barre fixe.

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Il est champion de France du concours général en 1901 à égalité avec Gustave Sandras, en 1903, en 1904 et en 1910 à égalité avec Marco Torrès[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]