Joseph Marie Audin-Rouvière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Audin et Rouvière.
Joseph Marie Audin-Rouvière
Joseph Marie Audin Rouvière. Lithograph by A. Cornillon. Wellcome V0000242.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Joseph Marie Audin-Rouvière, né le à Carpentras et mort dans le quartier de Chaillot à Paris le [1], est un médecin français.

Il publia en 1794 « La médecine sans le médecin ou manuel de santé, ouvrage destiné à soulager les infirmités, à prévenir les maladies aiguës, à guérir les maladies chroniques, sans le secours d'une main étrangère »[2], ouvrage qui devint populaire et obtint un grand nombre d'éditions. Il amassa en outre une grande fortune en vendant, sous le nom de grains de vie ou grains de santé, un remède secret qu'il donnait comme un remède universel et qui n'est que le toni-purgatif de Johann Peter Frank.

Il était membre de la loge maçonnique « Les Frères Artistes » de l’Ordre sacré des Sophisiens[3],[Note 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société secrète dédiée à Isis, créée dans la loge parisienne des Frères artistes par d'anciens membres de l'expédition d'Égypte

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Inventaire après décès de Joseph Marie Audin Rouvière, rue d'Antin, n° 10, décédée le 23 avril 1832, en sa maison à Paris grande rue de Chaillot, n° 21 », Archives nationales, (consulté le 14 août 2014).
  2. Joseph Marie Audin-Rouvière, La médecine sans le médecin, , 552 p. (lire en ligne).
  3. (en) Darius Alexander Spieth, Napoleon's Sorcerers: The Sophisians, Associated University Presse, , 215 p. (ISBN 9780874139570, lire en ligne).

Source[modifier | modifier le code]