Joseph Linke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
image illustrant un compositeur image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un musicien français et un compositeur allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joseph Linke
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Trachenberg, Drapeau de la Pologne Pologne
Décès (à 53 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Activité principale Compositeur, violoncelliste
Collaborations Quatuor à cordes d'Ignaz Schuppanzigh

Joseph Linke (né le à Trachenberg, aujourd'hui Żmigród en Pologne et mort le (à 53 ans) à Vienne) est un violoncelliste et compositeur autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Linke a commencé sa carrière musicale comme choriste à Wroclaw. En juin 1808, il est venu à Vienne et est devenu un membre du célèbre quatuor à cordes d'Ignaz Schuppanzigh, où il a servi jusqu'à sa dissolution en 1814. En même temps, il a également appartenu au cercle des amis de Ludwig van Beethoven, qui a composé de nombreuses œuvres pour Linke, en particulier les sonates, opus 102 pour violoncelle et piano, no 4 et no 5, qui sont dédiées à la comtesse Maria von Erdödy.

En 1818, il est devenu violoncelliste solo dans l'orchestre du Theater an der Wien. En 1823 Schuppanzigh de retour de Russie, a pris Linke dans son quatuor nouvellement reconstitué, qui a créé pour tous les derniers quatuors de Beethoven.

En 1828, avec le pianiste Carl Maria von Bocklet et Ignaz Schuppanzigh, il a créé les trios avec piano no 1 et no 2 de Franz Schubert.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]