Joseph Karl Stieler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Karl Stieler
Josef Stieler.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Kaspar Joseph StielerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Maîtres
Lieux de travail
Mouvement
Mécène
Père
August Friedrich Stieler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Josephine Stieler (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Maximilian Stieler (d)
Ottilie Malybrok-Stielerová (d)
Karl Stieler (en)
Guido Stieler (d)
Eugene Ritter von Stieler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph Karl Stieler ( - ) est un peintre allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Mayence dans une famille de graveurs, Stieler a reçu de son père August Friedrich Stieler (1736-1789) une formation artistique. Il a débuté comme peintre de miniatures. Son style dans le portrait s'est surtout formé lors de son séjour dans l'atelier parisien de François Gérard, un élève de Jacques-Louis David.

En 1808, il s'établit comme portraitiste (art de peindre des portraits) à Francfort-sur-le-Main.

Il voyage en Italie en 1810. En 1816, il se rend à Vienne pour peindre un portrait de l'empereur François Ier d'Autriche.

De février à , il travaille à son portrait de Beethoven, qui est aujourd'hui une des représentations les plus connues du compositeur.

Il eut pour élève Franz Xaver Winterhalter, il était le parrain de la compositrice Josephine Caroline Lang à qui il a fait connaître de grands musiciens comme Felix Mendelssohn ou Ferdinand Hiller.

Joseph Stieler est l'auteur des portraits de la galerie des beautés du château de Nymphenburg, commandée par Louis Ier de Bavière.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :