Jozef IJsewijn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Joseph Ijsewijn)
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Ijsewijn
Jozef IJsewijn (1973).jpg

Jozef IJsewijn (1973)

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
LouvainVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Academia Latinitati Fovendae (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jozef A. M. K. IJsewijn, né à Zwijndrecht (Belgique) le et mort à Louvain le , est un professeur de philologie classique d'expression néerlandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jozef IJsewijn étudie à la Katholieke Universiteit Leuven où il est promu en tant que doctorant du Fonds national de la recherche scientifique en 1959. Il fonde le Seminarium Philologiae Humanisticae à Louvain où est centralisée l'étude de la littérature néo-latine.

En 1967, Jozef IJsewijn est nommé professeur à la Katholieke Universiteit Leuven et est reconnu comme autorité en littérature néo-latine.

Il est lauréat du prix Francqui 1980 dont le jury international était présidé par Carlo Allard Zaalberg.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1961 : De sacerdotibus sacerdotiisque Alexandri Magni et Lagidarum eponymis, Bruxelles, 1961 (Verhandelingen van de Koninklijke Vlaamse Academie voor Wetenschappen, Letteren en Schone Kunste van België, Klasse der Letteren, 42)
  • 1977 : Companion to Neo-Latin Studies, Amsterdam-New York-Oxford, North-Holland Publishing Company, 1977.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (la) Michael Pratensis Oirschotanus, Laudatio funebris Iosephi IJsewijn
  • (it) (en) D. Sacré-G. Tournoy (éd.), Myricae. Essays on Neo-Latin Literature in memory of Jozef IJsewijn in: Supplementa Humanistica Lovaniensia, 16, Lovanii, 2000 Paginae selectae

Liens externes[modifier | modifier le code]