Joseph Guédon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guédon.
Joseph Guédon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ArcachonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Joseph Guédon, né le 22 mars 1862 à Bordeaux et mort le 28 août 1947 à Arcachon, est un architecte naval français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

On doit à Joseph Guédon de nombreux voiliers dont le Calypso[2] ainsi que l'invention des automobiles-fourgonnettes Decauville (octobre 1897).


Joseph GUEDON a dessiné au moins 400 plans (Yachts, bateaux de pêche et de service) dont le Monotype d'Arcachon construit à plus de 500 exemplaires. Il a eu des clients prestigieux tels que le Roi d'Espagne Alphonse XIII, Philippe de Rothschild... et de nombreux Yachtsmen. Il a travaillé en relation très étroite avec les Chantiers BONNIN de Lormont.


Quelques-unes de ces réalisations:

En 1883, il trace les lignes de son premier plan, le Sharpie "Tou-Ta-Ra"

En 1892 : "Maia" inspiré du Gloriana d'Hereshoff

En 1912, il crée le Monotype d'Arcachon

En 1895, le 5-tonneaux "Slomka"

Vers 1998, il crée son premier catamaran "Pilou-Pilou"

En 1901, le 20-tonneaux "Quand même II" et le 10-tonneaux "Suzette"

En 1903, le 5-tonneaux "Titave"

En 1909, le 15 Metres "Encarnita" , le 10 Metres "Corzo" pour le roi d'Espagne et le 10 Metres "Carmen" pour Conde de Heredia

En 1911, le 3-tonneaux "Calypso" qui navigue encore sur le Lac Léman, le 6 mètres JI "Nicoea" à un syndicat de membres du Club Nautique de Nice: M. Paul Chauchard (Président du CNN), M. Philippe de Vilmorin, M. Louis Mors, M. Charles Gibert et M. Raoul de Laire. Comme de nombreux plans dessinés par Joseph Guédon, "Nicoea" fut construit aux Chantiers Bonnin, à Lormont. Ce racer remporta la Coupe de Nice des 6 mètres JI en 1912. Après avoir changé plusieurs fois de nom, de propriétaire et de gréement, il fut finalement détruit en 1936, à Bandol, à la mort de son dernier propriétaire, M. Franck Laforest, qui l'avait rebaptisé "Vagabond II".

En 1912, le 8 Metres "Titave II" avec lequel Vito Dumas, Aventurier argentin, traversera l'Atlantique dans un long periple cauchemardesque

En 1927, le voilier de croisière "Etincelle II" rebaptisé "Atalante" en 1929. Il navigue encore en Méditerranée et participe aux régates Classiques

En 1929, le 6 Metres "Riquet" pour Philippe de Rothschild

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Cherrier, Bateaux et gens du Bassin d'Arcachon, Les dossiers d'Aquitaine, 2000, p. 59
  • Lymann Weeks, The History of the Automobile and Its Inventors, TEC books, 2010, p. 174
  • Charles Daney, Une histoire du Bassin : Arcachon, entre landes et océan, Mollat, 1995, p. 203
  • Jean-Marie Williamson, Voyage au pays de la plaisance : de 1859 à 2000, Deux-rives, 2008, p. 14, 98.
  • Jacques TAGLANG et Noel GRUET, Joseph GUEDON, Le grand architecte Naval Français très injustement oublié, Yachting Classique N°46, 2010, p. 48, 57.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Williamson, p.97
  2. « Calypso », sur amerami.org.