Joseph Grasset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin image illustrant français
image illustrant la neurologie image illustrant la psychiatrie
Cet article est une ébauche concernant un médecin français, la neurologie et la psychiatrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grasset.
Joseph Grasset

Joseph Grasset, né le et mort le à Montpellier, est un médecin interniste et neurologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caricature de Joseph Grasset par Hector Moloch (1908) avec "pesée" de la responsabilité.

Joseph Grasset a été diplômé en médecine en 1873 à Montpellier, ville dans laquelle se déroula sa carrière. Il s'intéressa à la médecine interne et particulièrement aux maladies du système nerveux.

Son nom est associé à celui de Louis Landouzy dans l'énoncé de la loi de Landouzy-Grasset, décrite en 1899 dans son ouvrage Diagnostic des maladies de la moelle, selon laquelle un patient souffrant d'hémiparésie, couché sur le dos, peut surélever une jambe après l'autre mais est dans l'incapacité de surélever les deux à la fois.

Joseph Grasset a par ailleurs publié de nombreux travaux relatifs à la psychiatrie, notamment Demi-fous et demi-responsables en 1907, ou liés au thème paranormal, notamment dans les livres Le spiritisme devant la science (1904) et L’occultisme hier et aujourd'hui (1907).

Il est inhumé au cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1880 — Des localisations dans les maladies cérébrales (3e édition). Montpellier : C. Coulet. [1]
  • 1894 — Etiologie infectieuse de l'hystérie ; leçons cliniques . Montpellier, typ. et lithogr. C. Boehm.(Texte intégral.)
  • 1899 — Diagnostic des maladies de la moelle : siège des lésions. Paris : J.-B. Baillière et fils, [2]
  • 1901 — Les maladies de l’orientation et de l’équilibre. Paris : F. Alcan, [3]
  • 1905 — Les Centres nerveux, physiopathologie clinique. Paris : J.-B. Baillière et fils, [4]
  • 1907 — L’occultisme hier et aujourd’hui, le merveilleux prescientifique. Montpellier : Coulet et fils. [5]
  • 1917 — La biologie humaine. Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]