Joseph Gass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Gass, né le 24 mai 1867 à Mutzig (Bas-Rhin) et mort le 25 décembre 1951[note 1] à Strasbourg[1], est un chanoine et érudit français, spécialiste de l'Alsace.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord scolarisé à Zillisheim (Haut-Rhin), il est ordonné prêtre en 1892. Docteur en théologie, il devient professeur au Collège épiscopal Saint-Étienne de Strasbourg, puis au Grand Séminaire (1896), où il assume également les fonctions d'économe et de bibliothécaire (1899). Il est nommé chanoine titulaire en 1928[1].

Historien, il est l'auteur de nombreuses publications liées à l'histoire ecclésiastique de l'Alsace, en particulier à la cathédrale de Strasbourg[1], une monographie qui a connu de multiples rééditions ou traductions.

Directeur de la Revue catholique d'Alsace de 1928 à 1939, il est également le président[2] de la Société pour la conservation des monuments historiques d'Alsace (SCMHA) de 1932 à 1947[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est promu chevalier (1933), puis officier de la Légion d'honneur (1950)[1].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Strassburgs Bibliotheken : Ein Rueck- und Ueberblick auf Entwicklung und Bestand, Strasbourg, F.X. Le Roux, 1902
  • (de) Mutzig in der Revolutionszeit. (1789-1804) : Ein Beitrag zur elsaessischen Revolutionsgeschichte, Strasbourg, 1902
  • (de) Die Franziskaner in Mutzig-Hermolsheim, Strasbourg, Le Roux, 1908
  • La Cathédrale de Strasbourg. Guide illustré, Strasbourg, L. Beust, 1909 (éd. rev. et augm. de l'ancienne Notice sur la cathédrale), nombreuses éditions ultérieures
  • (de) Ursulinenklöster im Elsass, Strasbourg, 1913
  • (de) Strassburger Theologen im Aufklärungszeitalter (1766-1790), Strasbourg, 1917
  • (de) Elsaessische Jesuiten, Strasbourg, F.-X. Le Roux, 1918
  • (de) Molsheim im Bischofskriege (1592-1593), F.-X. Le Roux, 1920
  • Le Séminaire de Strasbourg et la Constitution civile du clergé, Strasbourg, F.-X. Le Roux, 1921
  • La chartreuse de Molsheim : ses trésors artistiques et littéraires, Strasbourg, F.-X. Le Roux, 1921
  • (de) Die Trennung von Kirche und Staat in Frankreich, Colmar, Alsatia, 1924
  • (de) Studien zur elsässischen Kirchengeschichte, 2 vol., Strasbourg, F.-X. Le Roux, 1924-1926
  • Les orgues de la cathédrale de Strasbourg à travers les siècles : étude historique, ornée de gravures et de planches hors texte à l'occasion de la bénédiction des grandes orgues Silbermann-Roethinger, le 7 juillet 1935, Strasbourg, impr. de Mün-le-Roux, 1935
  • Prêtres et religieux de Mutzig : avant et après la Révolution, Strasbourg, Le Roux, 1937
  • Grand Séminaire de Strasbourg : album historique et artistique, Strasbourg, Le Roux, 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. data.bnf.fr donne la date du 28 décembre 1951 pour le décès alors qu'il s'agit de la date de l'inhumation au cimetière de Mutzig comme décrit dans « Le chanoine Joseph Gass », sur www.villedemutzig.fr (consulté le 19 octobre 2020)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Louis Schlaefli, « Gass, Joseph Albert », in Nouveau Dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 12, p. 1117
  2. Les présidents de l'association depuis 1855 [1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Knittel, « Le chanoine Gass », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie de Molsheim et environs, 1975, p. 107-116
  • R. Metz, « M. le chanoine Gass », Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, 1952, p. 3-5
  • Louis Schlaefli, « Gass, Joseph Albert », in Nouveau Dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 12, p. 1117
  • Louis Schlaefli, Inventaire des papiers du chanoine Joseph Gass (1867-1951), Bibliothèque du Grand Séminaire de Strasbourg, 1998, 84 p.
  • Auguste Schmitt, « Le chanoine Joseph Gass (1867-1951) », Annuaire de la Société d'histoire de Mutzig et environs, 1989/1990, p. 5-9

Liens externes[modifier | modifier le code]