Joseph Echteler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Echteler
Joseph Echteler.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
MayenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Joseph Anton Echteler, né à Legau le et mort à Mayence le , est un sculpteur et médailliste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il soigne des moutons et des bovins jusqu'à l'age de 12 ans puis apprend la maçonnerie et la sculpture de pierre chez un ciseleur de Leutkirch im Allgäu. Il devient ensuite élève de l'école des beaux-arts de Stuttgart puis a pour professeurs Max von Widnmann (en) et Joseph Knabl à Munich. On lui doit des bustes, des sujets mythologiques et religieux et des animaux[1].

En mai 1884, il s'installe aux États-Unis. Après la mort d'Ulysses S. Grant, il candidate en 1885 pour ériger le mausolée à sa mémoire à New York. Il est retenu en février 1887 parmi les finalistes mais ne gagne pas[2]. Il retourne alors à l'automne 1887 à Munich[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit environs 200 bustes ainsi que[4] :

  • Mater dolorosa
  • Hercule et le lion de Némée
  • Ecce homo
  • Madonna
  • Waisenschutz (groupe)
  • Knabe mit Hund und Taube
  • Pirithous 'Kampf um Helena (groupe colossal en marbre / bronze)
  • Der Kampf um seinen Liebling
  • Venus sich mit Rosen schmückend
  • Herkules im Kampf mit dem Nemëischen Löwen
  • Amazonenkämpfe zu Pferd
  • Buste de Charles Darwin (1883-1884), Metropolitan Museum of Art

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Echteler, Joseph, In: Meyers Großes Konversations-Lexikon no 6, vol. 5, Bibliographisches Institut, Leipzig/Vienne, 1906, p. 351–352
  • Echteler, Joseph, In: Brockhaus’ Kleines Konversations-Lexikon no 5, vol. 1, F. A. Brockhaus, Leipzig, 1911, p. 478
  • Hyacinth Holland, Echteler, Josef, In: Ulrich Thieme (dir.), Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, Ulrich Thieme et Felix Becker, vol. 10: Dubolon–Erlwein, E. A. Seemann, Leipzig, 1914, p. 313
  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 456

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 456
  2. Joseph Echteler’s Design for a Grant Monument, In: Scientific American Building Edition, vol. 3, no 2, 1er février 1887, p. 31.
  3. Echteler, Joseph, In : Hermann Alexander Müller, Biographisches Künstler-Lexikon, Bibliographischen Instituts, Leipzig, 1882, p. 153
  4. Echteler, Joseph A. In: Herrmann A. L. Degener, Wer ist’s? no 3, Auflage, Leipzig 1908, p. 298

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :