Joseph Davilmar Théodore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joseph Davilmar Théodore
Illustration.
Joseph D. Théodore.
Fonctions
Président de la République d'Haïti

(3 mois et 11 jours)
Élection
Prédécesseur Edmond Polynice
Successeur Jean Vilbrun Guillaume Sam
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Fort-Liberté, (Haïti)
Date de décès
Lieu de décès Port-au-Prince, (Haïti)
Nationalité Haïtien
Parti politique Parti national
Profession Militaire

Joseph Davilmar Théodore
Présidents de la République d'Haïti

Joseph Davilmar Théodore, né en 1847 à Fort-Liberté et mort le à Port-au-Prince, est un militaire et homme politique haïtien qui fut président de la République du 10 novembre 1914 au 21 février 1915[1].

Brillant militaire, il organise la révolte des paysans récoltant le cacao, les Cacos, contre le président Oreste Zamor. Ce dernier était dans l'incapacité de payer ses producteurs de cacao qui avaient participé à cette rébellion et à son élection. Joseph Davilmar Théodore est ensuite élu le pour un mandat de sept ans. Le , il prête serment. Hostile aux américains, il poursuit la politique protectionniste de ses prédécesseurs ce qui pousse les américains à faire venir un navire de guerre appelé Mathias. De plus, refusant de payer plusieurs membres des Cacos, il doit affronter une nouvelle opposition. Cette dernière le contraint à la démission le . Un de ses partisans, Jean Vilbrun Guillaume Sam, est élu pour lui succéder.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Joseph Davilmar Théodore est né en 1847, à Fort-Liberté. Il fait une carrière militaire et sert dans la marine haïtienne.

Le 27 janvier 1914, le président Michel Oreste démissionne et, comme la plupart de ses prédécesseurs, prend la route de l'exil. Le général Oreste Zamor, allié et proche de Théodore, est élu pour lui succéder.

Théodore s'est ensuite opposé au nouveau président tout en étant en étroite collaboration avec le populaire Rosalvo Bobo. Avec ce dernier il mène une guerre ouverte contre Zamor. Pour cela, il a organisé la révolte des paysans producteurs de cacao, dit les Cacos, dans le Nord et a promis de les payer s'ils rejoignaient la rébellion contre Zamor.

Grâce à cette aide, Théodore contraint Zamor à démissionner.

Présidence[modifier | modifier le code]

Le 7 novembre 1914, Théodore est élu président de la République pour un mandat de sept ans. Après avoir pris ses fonctions, il a nommé son allié, Rosalvo Bobo, comme ministre de l'Intérieur.

En tant que nouveau président, Théodore a conclu un accord monétaire avec le gouvernement américain, en échange de la prise de contrôle des douanes, des chemins de fer et des banques.

Sous son mandat, en décembre 1914, les Marines américains ont débarqué dans un navire de guerre appelé Mathias et sont entrés dans l'enceinte de la Banque nationale et ont pris des boîtes contenant 500 000 $ en pièces d'or. Cet argent déposé à la City Bank , n'est jamais retourné en Haïti[2].

Devenu président, Théodore n'a pas tenu sa promesse de payer les Cacos du Nord qui, se voyant utilisés et déçus, ont vite contraint le nouveau président à démissionner.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Après sa démission, Théodore s'exile pour la première fois à Curaçao. Prenant la route de l'exil en février 1915, Théodore prend ensuite la route de la Jamaïque. Après la révolution de 1915, Théodore revient à Haïti. Le nouveau président Philippe Sudre Dartiguenave a refusé, sur ordre des Américains, d'organiser des funérailles nationale pour l'ancien président Joseph Davilmar Théodore, à cause de sa politique anti-américaine.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. (es) Joseph Davilmar ThéodorePolítico y militar haitiano Presidente de la República reinstaurada de Haití de 1914 a 1915 Presidente de la República reinstaurada de Haití de 1914 a 1915 6 de noviembre de 1914-22 de febrero de 1915PredecesorEmmanuel Oreste ZamorSucesorJean Vilbrun Guillaume SamDatos PersonalesNombreJoseph Davilmar ThéodoreNacimiento1847Fort-Liberté et HaitíFallecimiento13 de enero de 1917Puerto Príncipe, « Joseph Davilmar Théodore - EcuRed », sur www.ecured.cu (consulté le 9 avril 2020)
  2. « Joseph Davilmar Théodore », sur LA MAISON D'HAÏTI (consulté le 9 avril 2020)