Joseph Désiré Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Désiré Aubert
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître

Joseph Désiré Aubert, né le à Elbeuf et mort le à Boscherville (Eure)[1], est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De condition modeste, Joseph Aubert était le fils d'un maçon elbeuvien. D’abord élève de Gustave Morin à l'Académie de peinture de Rouen, grâce au soutien de la municipalité d'Elbeuf[2], il a, par la suite, bénéficié de l’enseignement de Léon Cogniet à Paris[3]. On perd sa trace après 1855, date d’envoi de sa grande toile Le Mariage de Tobie, œuvre conservée au musée d’Elbeuf[2]. Il ne doit pas être confondu avec Joseph-Jean-Félix Aubert, peintre également, de 25 ans son cadet[2].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Eure, état-civil numérisé de la commune de Bourgtheroulde-Infreville, ancienne commune de Boscherville, acte No1 de l'année 1871. Mort à l'âge de 46 ans, Joseph Désiré Aubert était propriétaire et célibataire.
  2. a b c et d Voir Nicolas Coutant, « Joseph Aubert, 1824 - ? » dans La Tribune de l’Art, 15 juillet 2013.
  3. Archives de la ville d'Elbeuf, Centre d'Archives Patrimoniales de la Métropole Rouen Normandie.