Joseph Charles Alexandre d'Anterroches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Charles Alexandre d'Anterroches
Joseph Charles Alexandre d'Anterroches
Le comte d'Anterroches appelant les Anglais à tirer en premier lors de la bataille de Fontenoy.

Surnom Comte d'Anterroches
Naissance
Murat
Décès (à 73 ans)
Brioude
Origine Comté d'Anterroches
Allégeance Blason pays fr FranceAncien.svg Royaume de France
Grade Lieutenant général des armées du roi de France
Années de service vers 17451780
Commandement Bataillon aux Gardes-Françaises
Conflits Guerre de Succession d'Autriche
Faits d'armes Bataille de Fontenoy
Siège de Maastricht
Distinctions Chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis

Joseph Charles Alexandre d'Anterroches, né le à Murat et mort le à Brioude, est un officier français qui fut colonel lors de la Bataille de Fontenoy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Charles Alexandre d'Anterroches fut gentilhomme à drapeau en 1728, lieutenant de grenadiers le , capitaine d'une compagnie de grenadiers le , brigadier le suivant et maréchal de camp le .

Il épousa le Louise Marthe d'Erlach. Le contrat de mariage fut cosigné par le roi Louis XV[1],[2].

Il est connu pour avoir adressé par galanterie aux Anglais la citation « Messieurs les Anglais, tirez les premiers » lors de la bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745, ce à quoi les Anglais répondirent « nous n'en ferons rien ».

Il lui est également attribué la citation d'« impossible n'est pas français » lors du siège de Maastricht[3],[4],[5].

 Décorations et reconnaissance[modifier | modifier le code]

Il est titulaire de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Sa citation « Messieurs les Anglais, tirez les premiers » fut popularisée et détournée par de nombreux médias en « messieurs les Anglais tirez-vous les premiers » pour faire référence aux résultats du référendum sur le « Brexit »[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ambroise Tardieu, Dictionnaire iconographique de l'ancienne Auvergne, p. 14 et 16.
  2. Dominique G Colliot, Un canal de sang de Bâle à Paris : histoire de la famille Stoppa, Paris, Éditions du Palio, , 450 p. (ISBN 978-2-35449-091-1), p. 217.
  3. http://roglo.eu/roglo?lang=fr&m=NG&n=joseph-charles-alexandre+d%27anterroches&t=PN.
  4. http://historyweb.fr/bataille-de-fontenoy/.
  5. Description historique et scientifique de la Haute-Auvergne, par Jean-Baptiste Bouillet (1834).
  6. « Pas de Brexit pour le comité de jumelage - 02/11/2016, Saint-Benoît (86) - La Nouvelle République », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le 29 mars 2017).
  7. « Chers Anglais, ne vous tirez pas! », sur Slate.fr (consulté le 29 mars 2017).
  8. « Brexit: les (vraies) bonnes et mauvaises raisons pour les Anglais de voter au référendum », sur Le Huffington Post (consulté le 29 mars 2017).
  9. « Brexit. Michel Barnier attend le courrier de Londres », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  10. « Pour sauvez les librairies, les livres se vendent désormais au mètre », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  11. « Laisser passer les migrants en Angleterre ? Cazeneuve démonte l’idée de Bertrand », Planet,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  12. Serge Federbusch, « Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers! », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  13. « Brexit : messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers », Atlantico.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  14. « Messieurs les Anglais, partez les premiers ! », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).
  15. « Brexit: messieurs les Anglais, tirez les premiers… », L'Avenir.net,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017).