Joseph Butler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Butler.
Joseph Butler
Joseph Butler.png
Fonctions
Évêque de Bristol
Doyen de la cathédrale Saint-Paul de Londres (en)
Évêque de Durham
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
BathVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Œuvres réputées
Whole Works of Joseph Butler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph Butler (18 mai 1692 à Wantage, Berkshire - 16 juin 1752), est un philosophe et théologien britannique[1]. Il s’inscrit dans une approche religieuse de l’univers, par le biais de la religion "naturelle" et du déisme[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Butler se fit connaître dès l’âge de 21 ans par deux objections adressées à Clarke, qui se trouvent à la suite du Traité de l'existence de Dieu. Après avoir possédé différents bénéfices, il devint secrétaire du cabinet de la reine Caroline[3], puis évêque de Bristol (1737)[4], et enfin de Durham en 1750[4].

Il publia en 1736 The Analogy of Religion, Natural and Revealed, to the Constitution and Course of Nature (l'Analogie de la religion naturelle et révélée avec le cours de la nature)[5]. On a aussi de lui des sermons estimés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brown, Colin, Miracles and the Critical Mind, Paternoster, Exeter UK/William B. Eerdmans, Grand Rapids, 1984.
  • Craig, William Lane, The Historical Argument for the Resurrection of Jesus During the Deist Controversy, Texts and Studies in Religion, Volume 23. Edwin Mellen Press, Lewiston, New York & Queenston, Ontario, 1985.
  • Dulles, Avery, A History of Apologetics, Wipf & Stock, Eugene, Oregon, 1999.
  • Ramm, Bernard, "Joseph Butler" in Varieties of Christian Apologetics: An Introduction to the Christian Philosophy of Religion, Baker Book House, Grand Rapids, 1962, pp. 107-124.
  • Rurak, James, "Butler's Analogy: A Still Interesting Synthesis of Reason and Revelation," Anglican Theological Review 62 (Octobre 1980) pp. 365-381.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard ROUSSEL, « Joseph Butler (1692—1752) », sur http://www.universalis.fr (consulté le 3 avril 2013)
  2. Roger Caratini, Initiation à la philosophie : 2500 ans de philosophie Occidentale, Éditions Archipoche, (ISBN 978-2-35287-342-6, lire en ligne), p. 240
  3. « Joseph Butler », sur http://global.britannica.com (consulté le 3 avril 2013).
  4. a et b Bernard ROUSSEL, « Joseph Butler (1692—1752) », sur http://www.universalis.fr.
  5. « Joseph Butler », sur http://global.britannica.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :