Joseph Böhm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Böhm.
Joseph Böhm
Description de cette image, également commentée ci-après
Joseph Böhm,
lithographie de Josef Kriehuber.

Naissance
Pest
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (à 80 ans)
Vienne
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Activité principale violoniste, compositeur
Lieux d'activité Conservatoire de Vienne
Années d'activité 1819-1848
Maîtres Pierre Rode
Élèves Jenő Hubay, Joseph Joachim, Heinrich Wilhelm Ernst, Jakob Dont, Georg Hellmesberger, Jakob Grün, Sigismund Bachrich

Joseph Böhm (en hongrois : József Böhm) est un violoniste et enseignant hongrois, né le à Pest (Hongrie) et mort le à Vienne (Autriche).

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Böhm est formé par son père, premier violon au théâtre de Pest et par Pierre Rode. Son frère Franz Böhm (1788-1846) est un violoniste et soliste réputé de l’orchestre de l'Opéra impérial de Saint-Pétersbourg[1]. Par ce frère Franz, Joseph Bôhm est le grand-oncle maternel du célèbre mathématicien allemand Georg Cantor, créateur de la théorie des ensembles.

Joseph Böhm débute à Vienne en 1816 en jouant des œuvres de Rodolphe Kreutzer et de Franz Weiss.

Il s'investit beaucoup dans la musique de chambre. En 1816, il organise des concerts consacrés aux quatuors à cordes de Ludwig van Beethoven et de Joseph Haydn. Il collabore aussi avec Carl Maria von Bocklet.

Il fait ensuite des tournées en Italie, Allemagne et France.

Le , il est nommé professeur au Conservatoire de Vienne, lors de la création de ce poste. Il va occuper ce poste jusqu'en 1848. Parmi ses nombreux élèves, on trouve Jenő Hubay, Joseph Joachim, Heinrich Wilhelm Ernst, Jakob Dont, Georg Hellmesberger, Jakob Grün et Sigismund Bachrich.

En 1821, il est membre d'un quatuor à cordes, formé par le jeune violoniste Karl Holz (en), l'altiste Franz Weiss et le violoncelliste Joseph Linke.

Il a eu des relations de travail avec Ludwig van Beethoven et était membre du quatuor qui a créé son quatuor à cordes no 12[a].

Joseph Böhm a laissé quelques petites pièces pour violon écrites dans le style populaire de son époque. Il est mort à Vienne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce quatuor est créé le par Schuppanzigh et son quatuor, sans succès : « La première fut désastreuse en raison d'une exécution mal préparée. C'est le quatuor de Joseph Böhm qui reprendra l'œuvre deux semaines plus tard »[2].

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]