Joseph Absi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Youssef Absi
Image illustrative de l’article Joseph Absi
Biographie
Nom de naissance Joseph Absi
Naissance (74 ans)
à Damas (Syrie)
Ordre religieux Pauliste
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Grégoire III
Patriarche d'Antioche et de tout l'Orient, d'Alexandrie et de Jérusalem des Melkites
Depuis le
Archevêque titulaire de Tarse des grecs melkites
Évêque de la curie d'Antioche
Autres fonctions
Fonction religieuse
  • 2007-2017: Vicaire patriarcal de Damas des melkites

Blason
Αληθεύοντες εν αγάπη
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Youssef ou Joseph Absi (en arabe : يوسف عبسي), né le à Damas en Syrie, est un religieux pauliste de l'Église grecque-catholique melkite[1], primat de cette Église depuis avec le titre de patriarche d'Antioche et de tout l'Orient, d'Alexandrie et de Jérusalem des melkites.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Absi, natif de Damas a grandi dans une famille de rite melkite. Il intègre la société des missionnaires de Saint Paul, (les paulistes, SMSP), pour laquelle il est ordonné prêtre le à l'issue de ses études au grand séminaire de Harissa au Liban. Il est diplômé en philosophie à l'université libanaise et en théologie à l'Université Saint-Esprit de Kaslik où il obtient également un doctorat en sciences musicales et en hymnographie byzantine.

Il enseigne ensuite la philosophie, le grec et la musicologie dans les universités catholiques du Liban. Il est également compositeur et est notamment à l'origine d'une hymne pour la religieuse et chanteuse Marie Keyrouz.

Le , il est nommé archevêque titulaire de Tarse des melkites et évêque de la curie patriarcale. Il est consacré le par le patriarche Grégoire III Laham. Il est également élu, en 2001, supérieur des paulistes. En 2006, il quitte cette fonction et devient vicaire patriarcal de Damas (c'est-à-dire délégué du patriarche melkite, chargé de l'archidiocèse de Damas).

Le patriarche Grégoire III Laham remet sa démission au pape François en sur fond de tension au sein de l’Église melkite. Cette démission est acceptée le [2]. Le Saint Synode, réuni à Beyrouth au Liban, le , élit Joseph Absi comme Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem[3]. Il prend alors le nom de Youssef. Il reçoit la communio ecclesiastica du pape François le lendemain[4].

Le samedi , il cosigne avec les patriarches orthodoxe et syriaque-orthodoxe Jean X d'Antioche et Ignace Ephrem II Karim une déclaration condamnant « l’agression brutale [...] selon les allégations de recours aux armes chimiques par le gouvernement syrien » lors de l'Attaque chimique de Douma au sujet des représailles lancées par les États-Unis, le Royaume-uni et la France[5].

Autres images[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. grecque non pas relativement à l'État moderne de Grèce, mais parce que sa langue liturgique est, en plus de l'arabe, le koinè
  2. Samuel Lieven, « Mgr Joseph Absi élu patriarche de l’Église grecque melkite », sur la-croix.com, (consulté le 22 juin 2017)
  3. Radio Vatican, « S.B Joseph Absi est le nouveau patriarche melkite », sur news.va, (consulté le 23 juin 2017)
  4. Lettre du pape François
  5. Samuel Lieven, « Pourquoi les patriarches syriens prennent le parti de Bachar Al Assad », sur la-croix;com, La Croix, (consulté le 17 avril 2018)