Joseph-Marie Kownacki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph-Marie Kownacki
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Kownacki-Ślepowron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Józef Marian Kownacki, né le à Płock et mort le (à 101 ans) à Joinville-le-Pont, est un soldat polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jozef Kownacki et Hélène Kulpinska, Kownacki étudie à l'école de Varsovie. En 1830, il s'engage sous les ordres du général Józef Dwernicki lors de l'insurrection de Novembre. Nommé sous-lieutenant de chasseurs à cheval, il prend part à de nombreux combats contre les Russes (dont la bataille de Grochów)[1].

Après la défaite, Kownacki se réfugie en Autriche. Il retourne en Pologne mais ne s'y sentant pas en sécurité, il entreprend un voyage à travers l’Europe qui le conduit en 1834 en France à Dijon[2].

Il est alors ingénieur à la construction de la ligne Orléans-Bourges[1]puis travaille pour le musée d'Orléans. Il participe, avec d’autres anciens dignitaires polonais, à la vie de la communauté d’exilés en France, comme au bal de l'École-Militaire en mai 1852, où il retrouve le prince Adam Jerzy Czartoryski, le général Casimir Skarżyński ou le dernier généralissime de l'armée polonaise, le général Maciej Rybiński [3].

Il se marie en mars 1840[4] avec Alexandrine Bullet, à Orléans et s'établit professeur de dessin à Noyon jusqu'en 1887[5]. Il se retire enfin à Joinville-le-Pont, avec son fils et sa famille[1].

Il est mort chez sa fille, à près de 102 ans[6]. Son éloge funèbre fut prononcée par Władysław Mickiewicz et Władysław Zamoyski.

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Le Petit Parisien - Centenaires, 28 mars 1906. », sur gallica.bnf.fr,
  2. Adolphe Tabasz-Krosnowski (comte de), Almanach historique ou Souvenir de l'émigration polonaise, Librairie polonaise, Paris, 1841.
  3. Journal des débats politiques et littéraires, quotidien, 1852/05/19
  4. État-civil du Loiret
  5. Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie (Vol. 8), 1845, p. 248
  6. Ghislain Brunel, Les sources de l'histoire de la Pologne et des polonais dans les archives françaises, Direction des archives de France, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :