Joseph-Alexandre Auzias-Turenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph-Alexandre Auzias-Turenne
Personnalités des arts et des lettres - Joseph-Alexandre Auzias-Turenne.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Joseph-Alexandre Auzias-Turenne, né le à Pertuis (Vaucluse) et mort le à Paris[1], est un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il prôna l'inoculation préventive de la syphilis[2], sur le modèle de la variolisation, et consacra sa vie à cette idée que la postérité n'a pas ratifiée[3].

En 1859, avec Camille-Melchior Gibert, il prit part à une expérience controversée dans laquelle des patients humains furent délibérément infectés de syphilis en vue de prouver la nature infectieuse de la syphilis secondaire.

Il soutint une théorie de l'immunisation comme épuisement, chez le sujet, d'une substance nécessaire à l'agent infectieux[4]. Cette théorie, bien qu'adoptée[5] par Louis Pasteur[6], n'a pas, elle non plus, été ratifiée par la postérité.

Il prôna l'utilisation des antagonismes microbiens à des fins thérapeutiques[7] (guérison de maladies comme le favus, l'éléphantiasis, le lupus et le cancer[2] ). Cette idée fut également défendue par Pasteur[8] et, cette fois, ratifiée par la postérité, mais ne fut mise en œuvre ni par Auzias-Turenne, ni par Pasteur.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jenner et la vaccine, Paris : Imprimerie Divry et cie., 1862
  • Questions, 1° Des causes des scrofules : 2° Des luxations, des causes qui les déterminent et de leur mécanisme : 3° Quelles sont les diverses substances qui entrent dans la composition du cervelet ? Quelle est leur situation respective et dans quelles propositions concourent-elles à la formation de l'organe ? : 4° Quelles sont les préparations dont l'aconit fait la base. Les décrire et les comparer entre elles, Paris : Imp. Rignoux, 1841
  • Théorie ou mécanisme de la migraine, Paris : Plon, 1849
  • La variole et la vaccine ne sont pas produites par un même principe virulent, Paris, 1850
  • De la syphilisation et de la contagion des accidents secondaires de la syphilis : communications à l'Académie Nationale de Médecine, par MM. Ricord, Bégin, Malgaigne ; avec les communications de MM. Auzias-Turenne et C. Sperino à l'Académie des Sciences de Paris et à l'Académie de Médecine de Turin, Paris : J.-B. Baillière, 1853
  • Lettre à M. le préfet de police sur la syphilisation, Paris, 1853
  • Discussion sur la syphilis : Extrait des procès-verbaux de la Société médicale du Panthéon, Paris : Imprimerie de Moquet, 1856
  • Correspondance syphi-lographique, suivi du Rapport fait par M. Gibert à l'Acad. imp. d. Méd., Paris : Leclerc , 1860
  • Communication sur le traitement de la blennorragie et de la blennorrée, faite à la Société médicale du Panthéon, le 10 août 1859, Paris : L. Leclerc, 1860
  • Discours sur la syphilisation..., Paris : Bailly, 1861
  • De la syphilis vaccinale : Communications à l'Académie impériale de médecine, par Depaul, Suivies de mémoires sur la transmission de la syphilis par la vaccination et la vaccination animale, par A. Viennois, Paris : J.-B. Baillière et fils, 1865
  • Les Virus au tribunal de l'Académie & dans la Presse, Paris : Imp. Divry, 1868
  • La syphilisation, Publication de l'oeuvre du docteur Auzias-Turenne faite par les soins de ses amis, Paris : G. Baillière, 1878
  • Théorie ou mécanisme de la migraine, Edition électronique : numérisation 2005, Paris : BIUM, 2005
  • Discours prononcés sur la tombe de M. Isidore Geoffroy-St-Hilaire, le 13 Octobre 1861, Henri Milne-Edwards, Paris : F. Didot

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Burke D. S. , « Joseph-Alexandre Auzias-Turenne, Louis Pasteur, and early concepts of virulence, attenuation, and vaccination », Perspectives in biology and medicine, 1996, vol. 39, no2, pp. 171-186
  • Dracobly, Alex. « Ethics and Experimentation on Human Subjects in Mid-Nineteenth-Century France: The Story of the 1859 Syphilis Experiments », Bulletin of the History of Medicine, vol. 77, n° 2, 2003, disponible sur le site muse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Wallach, « Les inoculations dans l'histoire des maladies vénériennes », site de la Société française d'histoire de la dermatologie.
  2. a et b http://www.bium.univ-paris5.fr/sfhd/ecrits/inocul.htm
  3. « Les seuls sujets immunisés contre la syphilis sont en fait ceux qui l'avaient déjà acquise auparavant... » (Daniel Wallach, « Les inoculations dans l'histoire des maladies vénériennes », site de la Société française d'histoire de la dermatologie)
  4. J.-A. Auzias-Turenne, La syphilisation, Paris, 1878, p. 710, cité par F. Dagognet, Méthodes et doctrine dans l'œuvre de Pasteur, Paris, 1967, rééd. Sous le titre «Pasteur sans la légende, 1994, p. 331.
  5. Cette influence d'Auzias-Turenne sur Pasteur a été notée par René Dubos, Louis Pasteur : Freelance of science, Boston, 1950, tr. fr. Louis Pasteur franc-tireur de la science, éd. La découverte, Paris, 1995, p. 357.
  6. Louis Pasteur, « Sur les maladies virulentes, et en particulier sur la maladie appelée vulgairement choléra des poules », publié plusieurs fois en 1880; Œuvres complètes de Pasteur, vol. 6, p. 301, consultable sur Gallica.
  7. J.-A. Auzias-Turenne, La syphilisation, Paris, 1878 (ouvrage posthume), p. 710, cité par F. Dagognet, Méthodes et doctrine dans l'œuvre de Pasteur, Paris, 1967, rééd. sous le titre Pasteur sans la légende, 1994, p. 331.
  8. Pasteur et Joubert, « Charbon et septicémie », Comptes rendus de l'Académie des sciences, séance du 16 juillet 1877, vol. 85, 1877, pp. 101-115, pp. 106-107, consultable sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]