Joseph-Édouard Turcotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph-Édouard Turcotte
Image illustrative de l'article Joseph-Édouard Turcotte
Fonctions
Maire de Trois-Rivières
1857 – 1863
Prédécesseur Jean-Baptiste Lajoie
Successeur Louis-Charles Boucher de Niverville
Biographie
Nom de naissance Gentilly
Drapeau : Québec Québec,Drapeau du Canada Canada
Date de naissance
Date de décès (à 56 ans)
Nationalité Canadienne
Enfant(s) Arthur Turcotte
Gustave-Adolphe Turcotte
Profession Avocat, homme d'affaires et politicien

Joseph-Édouard Turcotte
Maires de Trois-Rivières

Joseph-Edouard Turcotte est né à Gentilly (Bécancour, Québec, Canada) en 1808.

Il exerça la profession d'avocat à Québec avant de s'installer à Trois-Rivières en 1839, où il fut élu maire de 1857 à 1863. Il est reconnu pour sa contribution à la mise en valeur de Trois-Rivières. Plus précisément, l'aménagement de la zone portuaire et des infrastructures ferroviaires. Il fut aussi propriétaire (et rédacteur en chef) du Journal des Trois-Rivières, de 1847 à 1853, et l'un des fondateurs du Collège des Trois-Rivières (futur Séminaire Saint-Joseph) en 1860. Il fut nommé conseiller de la reine en 1847[1].

Au Parlement du Bas-Canada, il fut élu député de Saint-Maurice en 1841, 1842 et 1851. Également député dans Maskinongé en 1854 et dans Champlain en 1858, puis dans Trois-Rivières en 1861 et 1863. Il fut solliciteur général du Bas-Canada, de 1847 à 1848, bien que sans siège.

Décédé à Trois-Rivières, en 1864. il était le père d'Arthur Turcotte et de Gustave-Adolphe Turcotte[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]