Josep Maria Junoy i Muns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Josep Maria Junoy i Muns (Barcelone, 1887 - 1955) était un journaliste, poète et caricaturiste, frère d'Emili Junoy et de Gelabert. Quand il était jeune, il vivait à Paris, où il travaillait comme vendeur de livres et de peinture. Il a fait des dessins satiriques, des dénonciations anticléricales et sociales pour le journal Papitu (1908-1910). Influencé par Apollinaire, il fut aussi l'un des initiateurs de la poésie d'avant-garde en Catalogne et dirigea le magazine d'avant-garde Troços. Il a également collaboré à La Publicitat, à La Veu de Catalunya, à Vell i Nou, à La Nova Magazine et à El Mati, dont il a été le fondateur et le directeur. Il a également collaboré au magazine Ibérien sur l'allyphophilie[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article* PUIG ROVIRA, Francesc. Dictionnaire biographique de Vilanova i la Geltrú . Ayuntamiento de Vilanova à la Geltrú, 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]