Josef Mikoláš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Josef Mikoláš
Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Naissance ,
Frýdek-Místek (Tchécoslovaquie)
Décès
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Tchécoslovaquie
VŽKG Ostrava
VTŽ Chomutov
Carrière amat. 1956-1970

Temple de la renommée tchèque : 2010

Josef Mikoláš (né le à Frýdek-Místek en Tchécoslovaquie — mort le ) est un joueur de hockey sur glace professionnel tchécoslovaque, évoluant au poste de gardien de but[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans un milieu modeste, il grandit dans une famille monoparentale. De santé fragile (pneumonie, rachitisme), il travaille très jeune dans une mine de charbon.

Il commence sa carrière de joueur de hockey professionnel à Ostrava avec l'équipe de VŽKG Vítkovice, qui participe au championnat de Tchécoslovaquie. Talentueux et téméraire, il s'impose comme l'un des meilleurs gardiens de but de son pays. Il est sélectionné en équipe nationale et participe au championnat du monde de 1961, qui se déroule à Genève. L'équipe tchécoslovaque parvient en finale en éliminant au passage l'URSS et fait match nul contre le Canada (1-1). Ce score ne donne que la médaille d'argent à la Tchécoslovaquie. Les performances de Mikoláš pendant la compétition lui valent toutefois d'être désigné Sportif tchécoslovaque de l'année.

En 1962, la Tchécoslovaquie ne participe pas au Championnat du monde, qui se tient aux États-Unis et que le pays boycotte, tout comme l'Union soviétique. En 1963, le Championnat du monde a lieu à Stockholm et la Tchécoslovaquie, avec Mikoláš comme gardien, remporte la médaille de bronze.

Sa carrière internationale se termine après cette compétition. En 1970, il met un terme à sa carrière et se reconvertit en journaliste sportif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) « Zemřel hokejista Josef Mikoláš, vítkovická gólmanská legenda », sur www.sport.cz, (consulté le 21 mars 2015)