Josef Bürckel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josef Bürckel

Josef Bürckel ( à Lingenfeld - à Neustadt an der Weinstraße) est un homme politique du régime nazi, membre du Reichstag.

Avant guerre[modifier | modifier le code]

Formé à l'Ecole Normale (Lehrseminar) de Speyer, il exerce comme instituteur puis directeur d'école de 1916 à 1930. Il quitte ses fonctions quand il est élu député au Reichstag en 1930. Josef Bürckel a adhéré une première fois au parti nazi en 1921 (33 979). Le NSDAP est interdit en 1923 après l'échec du Putsch de Munich. Refondé en 1925, il devient un membre actif du parti nazi de la Sarre et du Palatinat. Il est nommé Gauleiter de la région Rhin Palatinat le 13 mars 1926. Poste qu'il occupe jusqu'en 1935. Depuis janvier 1933, il devient le représentant officieux du NSDAP en Sarre (Karl Brück est le Gauleiter officiel depuis 1933). Il s'implique fortement dans la campagne pour le rattachement de la Sarre au Reich qui aboutit au succès du plébiscite en janvier 1935. Le il est désigné comme commissaire du Reich chargé de la réintégration du Land de Sarre. Parallèlement il devient Gauleiter du NSDAP pour la Gau Sarre Palatinat.

Le 13 mars 1938, Joseph Bürckel est nommé responsable de la propagande pour le référendum au sujet de l’Anschluss de l'Autriche avec l'Allemagne. Du 23 avril 1938 au 31 mars 1940, il occupe la fonction de commissaire du Troisième Reich pour la réunion de l'Autriche au Reich, chargé de son intégration politique, économique et culturelle. Bürckel occupe également le poste de Gauleiter de Vienne (Autriche). Il est nommé Reichsstatthalter (Gouverneur du Reich) pour l'Ostmark du 30 janvier 1939 au 7 août 1940. Il promulgue alors des décrets antisémites, visant à la saisie des biens appartenant aux juifs.

Pendant la seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En mai 1939 il accompagne Hitler dans une tournée d'inspection de la Ligne Siegfried en Sarre qui fait face à la Ligne Maginot en Moselle.

Ayant repris sa fonction de Gauleiter du NSDAP en Sarre Palatinat, Joseph Bürckel devient responsable de l'administration civile allemande en Moselle, le 7 août 1940 après l'annexion de fait du département au Reich. En mars 1941, il devient gouverneur du Reichsgau Westmark. Le Reichsgau Westmark comprend le Palatinat, la Sarre et la Moselle. Son chef-lieu est Sarrebruck. Bürckel réside la plupart du temps à Neustadt an der Weinstraße, dans le Palatinat.

Le 20 septembre 1940, Bürckel fait son entrée solennelle à Metz et se fait remettre les clés de la cité par le dernier maire allemand de la ville en 1918, Roger Foret. Le 1er janvier 1942, il obtient le grade de SS-Obergruppenführer. En 1944, Bürckel est décoré de l'Ordre Allemand (Deutscher Orden), la plus haute distinction décernée par le parti nazi, pour services rendus au Reich.

Josef Bürckel est mort officiellement de pneumonie le 28 septembre 1944. Toutefois, l'hypothèse crédible d'un suicide est avancée. Physiquement épuisé, il a perdu la confiance de Hitler en raison de la retraite précipité de l'administration nazie de Metz le 31 août 1944 alors que les américains sont sur la rive gauche de la Moselle. L'administration doit revenir à Metz le 2 septembre 1944 sur ordre express de Hitler et la ville est déclarée place forte (Festung Metz). Metz défendue par sa ceinture de forts n'est libérée que le 21 novembre 1944. Bürckel n'est remplacé officiellement qu’en janvier 1945 par Willi Stöhr qui dès le 9 septembre 1944 a été détaché auprès de lui par Martin Bormann pour assurer la construction de lignes de défense par des mosellans requisitionnés comme terrassiers (Schanzer).

Références[modifier | modifier le code]

- Bernard et Gérard LE MAREC les années noires la Moselle annexée par Hitler Editions Serpenoise 1990.

- Dieter Wolfanger Nazification de la Lorraine Mosellane 1940 1945 Editions Pierron 1982.

- Karl Höffkes Hitlers Politische Generale Die Gauleiter des Dritten Reiches Grabert 1986.

- Dr Lothar Wettstein Josef Bürckel Gauleiter Reichsstatthalter Krisenmanager Adolf Hitler 2009.

- Michael D. Miller and Andreas Schulz Gauleiter , the Regional leaders of the Nazi Party volume 1 James Bender Publishing 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]