José Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Pierre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

José Pierre né à Bénesse-Maremne (Landes) en 1927 et mort à Paris le , est un écrivain, critique et historien d'art français, entre autres, du mouvement surréaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Invité à rejoindre le Groupe surréaliste par André Breton, José Pierre a participé aux activités de ce mouvement de 1952 à 1969, année de sa dissolution. Il a activement contribué aux expositions internationales du surréalisme de 1959 (ÉROS, galerie Daniel Cordier) et de 1965 (L'Écart absolu, galerie L'Œil) avant d'organiser lui-même plusieurs autres expositions. Spécialiste reconnu du surréalisme, il est aussi l'auteur de nombreuses monographies dédiées à des artistes contemporains, à la peinture symboliste, à la peinture naïve, au cubisme, au futurisme, au dadaïsme, et au Pop Art. Auteur d'une thèse intitulée "André Breton et la peinture", il fut directeur de recherche au CNRS ("Champs et activités surréalistes"), président d'Actual (association qui s’était donné pour mission de rassembler les archives surréalistes). José Pierre était également auteur dramatique, poète et romancier[1].

Dans certains de ses essais, José Pierre souligne à plusieurs reprises le génie artistique de Dali ou de certains artistes proches du Pop Art, tranchant ainsi avec les positions radicales imposées par Breton en son temps.

En 2011, sa collection d'art a malheureusement été dispersée dans de mauvaises conditions, créant une polémique[2],[3].

Romans[modifier | modifier le code]

  • D'autres chats à fouetter, Éric Losfeld, 1968
  • Qu'est-ce que Thérèse ? C’est les marronniers en fleurs, Paris, Le Soleil Noir, 1974 - rééd. coll. Lectures Amoureuses, La Musardine, 2009
  • La Fontaine close, les secrets d'une secte politique inconnue, 1988
  • Le dernier tableau, éd. Blanche, 2001

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le Futurisme et le dadaïsme, 1966
  • Le Cubisme, 1966
  • Le Surréalisme, 1967
  • Domaine de Paalen, Paris, Éditions Galanis, 1970
  • Le Surréalisme aujourd'hui, 1973
  • Dictionnaire du Pop Art, 1975
  • Tracts surréalistes et déclarations collectives 1922-1969, Éric Losfeld, 1980-1982
  • L'Univers surréaliste, Somogy, 1983
  • Victor Roman au rendez-vous avec le grand pacte immémorial, édité par Victor Roman, 1984
  • L'Aventure surréaliste autour d'André Breton avec Robert Lebel, Filipacchi, 1986
  • André Breton et la peinture, Cahiers des avant-gardes, Lausanne, L’Âge d'Homme, 1987
  • L'Univers symboliste, fin-de-siècle et décadence, 1991

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Surrealism? - exposition surréaliste internationale organisée par le Riksutställningar (4 commissaires : Ragnar von Holten, José Pierre, Jean-Pierre Silberman et Hervé Télémaque), Moderna Museet de Stockholm puis Göteborg, Sundsvall et Malmö (Suède)

Références[modifier | modifier le code]

  1. cf. Biographie d'autorité sur le site de l'Imec où ses archives ont été déposées en 2005
  2. Vente du fonds José Pierre
  3. La dispersion de cette collection, qui comptait de très nombreuses œuvres d'artistes réputés rencontrés au fil des ans, a également permis de découvrir les talents artistiques de José Pierre au travers de ses collages et compositions surréalistes, ainsi que ses peintures abstraites utilisant la technique du dripping, œuvres réalisées pour l'essentiel dans les années 1950 et 1960.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]